Burkina-Sécurité-Terrorisme-Attaque-Décès

Burkina : 15 civils tués par des terroristes dans la région du Nord

Ouagadougou, 30 Mai 2020 (AIB)-Une attaque perpétrée vendredi dans la région du Nord par des terroristes, a entrainé la mort de 15 civils, des blessés, des disparus et d’importantes pertes matérielles, a-t-on appris samedi de source officielle.

«Le vendredi 29 mai 2020, un convoi de commerçants venant de Titao pour Sollé (Province du Lorum, Région du Nord), a été attaqué par des groupes armées terroristes entre les localités de Dougouma et de Ingané» a annoncé un communiqué officiel dont l’AIB a reçu copie ce samedi.

Le communiqué signé du porte-parole du gouvernement Remis Fulgance Dandjinou précise que «le bilan provisoire fait état de 15 morts, de blessés, de personnes portées disparues et d’importantes pertes matérielles».

Selon le ministre Dandjinou, «cette attaque lâche, dirigée contre des populations civiles, notamment des femmes et des enfants, fait écho aux importants efforts de sécurisation entrepris par les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) sur toute l’étendue du territoire national».

Tout en présentant «ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées» et souhaité «un prompt rétablissement aux blessés», le porte-parole a invité «les populations à se conformer aux consignes de sécurité et à collaborer pleinement avec les FDS».

L’attaque de ce vendredi contre un convoi de commerçants n’est pas la première du genre.

En janvier dernier, au moins neuf personnes ont été tuées sur le même axe, dans l’attaque par des hommes armés non identifiés, de deux véhicules transportant des commerçants.

Le Burkina Faso fait l’objet d’attaques terroristes régulières avec son corollaire de morts depuis l’avènement au pouvoir en fin 2015 du président Roch Marc Christian Kaboré.
Agence d’Information du Burkina
Wis

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here