Burkina Faso-Presse-Revue

Agriculture, religion et santé, au menu de la presse en ligne burkinabè

Ouagadougou, 23 mai 2020 (AIB) – Les journaux en ligne burkinabè visités par l’AIB ce samedi matin, commentent l’actualité relative au Coronavirus, à la fête de l’Aïd-el fitr prévue demain, sans oublier le lancement de la campagne agricole.

Sous le titre: «Campagne agricole humide 2020-2021: le Burkina attend plus de 8 millions de tonnes de produits», Wakatséra.com informe que le ministre burkinabè de l’Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles, Salifou Ouédraogo, a procédé au lancement de la campagne agricole humide, hier vendredi  à Boussouma, dans la région du Centre.

Ce journal en ligne précise que la présente campagne agricole a été lancée sous le thème «Campagne agricole de saison humide 2020-2021 : quelles stratégies d’adaptation pour une sécurité alimentaire et nutritionnelle dans un contexte de pandémie du COVID-19 ?».

«Campagne agricole humide 2020-2021: 5 670 000 tonnes de céréales attendues», titre pour sa part, Lefaso.net.

Lefaso.net publie également un communiqué de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) concernant la célébration de la fête de l’Aïd El fitr ou fin du mois de jeune de Ramandan.

Ledit communiqué fait observer que le croissant lunaire n’a pas été aperçu ce 22 mai 2020 et que «du coup, les musulmans du Burkina sont invités à jeûner demain 23 mai 2020 pour compléter les 30 jours +conformément au principe de l’islam+».

A ce sujet, Burkina24.com affiche: «Burkina Faso : La fête de Ramadan aura lieu le 24 mai 2020».

Quant à Wakaséra.com, il évoque un autre communiqué dans lequel la FAIB invite au respect des gestes barrières lors de la prière du Ramadan.

Le confrère relate que «la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB), interpelle, dans une note, les musulmans, notamment, les responsables des mosquées, sur les dispositions à respecter lors de la prière de l’Aid El Fitr, en vue de lutter contre la propagation du Coronavirus qui a fait une cinquantaine de mort et atteint plus de 800 personnes dans le pays».

Evoquant le Covid-19, Burkina24.com rapporte que l’Union européenne (UE) soutient les agents du ministère en charge des finances, avec  un don d’une valeur de 12 millions de FCFA composé de 20 000 masques et de 1960 flacons de gel hydroalcoolique.

De son côté, Lefaso.net revient sur les propos du Dr Brice Bicaba, de la coordination nationale de la cellule de riposte au Covid-19 au Burkina, qui a prévenu, hier vendredi, lors du point de presse hebdomadaire sur la pandémie, qu’«avec le rapatriement des Burkinabè de l’extérieur, +le rythme va augmenter+».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here