Zoundwéogo/Covid-19 : Une association offre des kits d’hygiène d’une valeur de 3 millions de FCFA

Manga, (AIB)- L’Association pour le Développement et l’Intégration de la Jeunesse rurale (ADIJR) a offert le 20 mai 2020, des kits d’hygiène d’une valeur de 3 millions 125 mille 750 FCFA, à plusieurs structures du Zoundwéogo, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

«En tout, c’est une valeur totale 3 125 750 francs CFA de dons en matériel de protection contre la Covid 19, que nous avons mobilisé au profit de vingt Centres de santé et de promotion sociale (CSPS), repartis dans les communes de Manga, Gogo, Guiba et Nobéré», a déclaré  le Coordonnateur de l’Association pour le Développement et l’Intégration de la Jeunesse rurale (ADIJR), Kalifa Kabré.

M. Kabré qui s’exprimait le 20 mai 2020 lors d’une cérémonie de remise à Manga, a précisé que les quatre communes constituent les zones d’intervention du programme YEWA (NDLR/ Youth Emporwerment in West africa) dans la province du Zoundwéogo.

Selon Kalifa Kabré, ce don a été possible grâce à l’appui technique et financier de Plan international Burkina et du ministère danois des Affaires étrangères, partenaires du programme YEWA.

D’après M. Kabré,  les mairies des quatre communes sus-citées, le Centre d’écoute pour jeunes de Manga, le Centre de formation de tissage de Manga ainsi que certains groupements et associations partenaires du programme YEWA ont aussi reçu une part du matériel, constitué de kits de lave-mains, de cache-nez, de solution hydro-alcoolique, de savon liquide et d’affiches de sensibilisation.

Outre les dons, le Coordonnateur de ADIJR a informé que, dans le cadre du plan d’actions de l’Association dénommé « Riposte au Covid 19 », des séances de sensibilisation ont été menées par 40 jeunes volontaires, dépêchés dans les différents villages des communes de Manga, Gogo, Guiba et Nobéré.

La diffusion de spots dans des radios locales et une émission radio interactive ont aussi été assurées par la structure «pour exhorter les populations à prendre au sérieux la Covid 19 et à observer les mesures édictées», a souligné M. Kabré.

« Au nombre de nos actions également, nous avons initié une formation au profit de vingt jeunes filles en production de gels hydro-alcoolique et de savon liquide grâce à l’appui technique du district sanitaire de Manga », a informé le Coordonnateur de ADIJR qui annonce, pour les jours à venir, la multiplication des séances de sensibilisation.

«Nous allons aller vers les populations surtout au niveau rural pour leur faire comprendre qu’elles doivent rester toujours vigilantes et que l’allègement des restrictions décidé par le gouvernement, ne signifie pas la fin de la maladie», a expliqué Kalifa Kabré.

Le maire de Manga, Jérôme Rouamba a témoigné sa reconnaissance aux responsables de ADIJR «pour leurs multiples actions aux côtés des autorités locales dans la lutte contre la Covid-19».

Pour lui, le geste de l’Association au profit des formations sanitaires est «très important» dans la mesure où le don sera utile aux bénéficiaires même après l’épisode de la Covid-19.

«Nous ressentions le besoin et le matériel acquis va nous permettre de renforcer notre dispositif opérationnel», a déclaré, pour sa part, le représentant du CSPS urbain de Manga, Marcel Souli.

Le Burkina Faso enregistre à la date du 20 mai, 814 cas confirmés positifs au coronavirus dont 672 guérisons, 90 patients en soin et 52 décès.

La province du Zoundwéogo a connu un cas, déclaré guéri.

Agence d’information du Burkina

Mamady ZANGO

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here