Burkina Faso-Presse-Revue

Faits de société et Covid-19, au menu des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 19 mai 2020 (AIB) – Les journaux burkinabè parvenus à l’AIB ce mardi matin, abordent l’actualité nationale relative à la pandémie du coronavirus (Covid-19), sans oublier des faits de société. 

Le quotidien national Sidwaya revient sur la question de la chefferie coutumière dans le royaume du Gulmu, en titrant: «Royaume du Gulmu: Un trône, deux rois».

Selon le journal, le candidat Mindiediba Thiombiano a été désigné 32e  roi du Gulmu et a effectué sa sortie officielle, le vendredi 15 mai 2020, avec pour nom de règne «Untaanba».

Sidwaya ajoute qu’un autre candidat, Mohamed Thiombiano a été aussi désigné 32e roi du Gulmu et a effectué sa sortie officielle, le lundi 18 mai 2020, avec comme nom de règne «Hampaanli» qui signifie «le bienfait n’est jamais perdu» en langue gourmantchema.

A ce propos, les quotidiens privés Aujourd’hui et Le Pays affichent, respectivement: «Royaume du Gulmu: Hampanli, 32e bonnet bis» et «un 2e roi nommé Hampanli».

Quant à L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, il mentionne: «Gulmu: Hampanli se fait sacré à son tour».

Le confrère fait observer que «ce 2e acte vient obscurcir davantage l’horizon de ce royaume jadis uni et prospère», avant de souligner que l’on s’interroge maintenant sur l’avenir, «non sans pointer un doigt accusateur sur le politique qui aurait contribué à ce déchirement».

L’Observateur Paalga consacre sa Une à la pandémie du covid-19, parlant de «l’impossible distanciation» à la MACO (Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou, Ndlr).

Plus loin, ce quotidien met en exergue: «Port obligatoire du masque : Les Ouagalais contaminés par le virus de l’insouciance».

Pour sa part, Sidwaya rapporte que le ministre de la Sécurité, Ousséni Compaoré, a effectué, hier lundi, une tournée dans quelques rues de la ville de Ouagadougou, pour sensibiliser les usagers à l’importance du port du masque.

A ce sujet, Le Quotidien (privé) laisse lire à sa Une: «Port obligatoire de masques: le ministre Ousséni Compaoré au front», là où Le Pays laisse lire: «Le ministre de la Sécurité sur le terrain».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here