Burkina: Le gouvernement appelle à nouveau les syndicats  à une trêve sociale

Ouagadougou, le 19 mai 2020 (AIB) – Le Premier ministre burkinabè Christophe Dabiré a appelé à nouveau, mardi, les syndicats à une trêve sociale, le temps de trouver «des résultats durablement satisfaisants pour tous».

«En attendant la conclusion des travaux engagés, j’invite tous les acteurs à s’investir pour l’apaisement du climat social afin d’aboutir à des résultats durablement satisfaisants pour tous», a déclaré mardi, le Premier ministre burkinabè Christophe Dabiré devant le Parlement.

Le front syndical est entré à nouveau en ébullition depuis février 2020, avec l’extension de l’impôt sur les primes et indemnités des agents publics, déjà effective dans le privé et le parapublic.

La suspension et les coupures de salaires appliquées aux travailleurs opposés à cette mesure, ont exacerbé les positions et le risque est grand, de voir encore les syndicats dans la rue, après la levée des mesures restrictives prises dans le cadre du Covid-19.

Selon le Premier ministre, le gouvernement compte achever la réforme du système de rémunérations dans une optique d’équité et de justice.

«Le gouvernement agit dans ce sens, en étant conscient de la nécessité d’apurer d’abord le passif des engagements pris et d’apporter ensuite des réponses aux préoccupations nouvelles des travailleurs», a assuré Christophe Dabiré.

Agence d’information du Burkina

ES/ata/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here