Burkina-Monument-Correction

Burkina: la statue corrigée du père de la Révolution dévoilée au public

Ouagadougou, 18 mai 2020 (AIB) – La statue corrigée du père de la Révolution burkinabè, Thomas Sankara, a été dévoilée hier dimanche, après un  rejet en mars 2019 par des internautes doutant de la ressemblance de l’effigie avec leur idole.

La statue revue et corrigée de Thomas Sankara a été réinstallée hier dimanche au Conseil de l’Entente, le site où il a été assassiné en 1987 avec ses douze camarades d’infortune, indique lundi le quotidien public Sidwaya.

La première version découverte le 2 mars 2019 lors du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de  Ouagadougou (FESPACO), a fait l’objet de nombreuses critiques sur la présumée non ressemblance de l’œuvre avec le père de la Révolution burkinabè.

D’après le journal, le concepteur de l’œuvre, Jean Luc Bambara, a présenté ses excuses au peuple pour les réactions suscitées à la découverte de l’œuvre au mois de mars 2019.

Il a exprimé sa reconnaissance aux Burkinabè  qui lui ont permis de pouvoir corriger le monument.

Toutefois, sur les réseaux sociaux, les mêmes critiques ont repris.

Cette deuxième découverte de la statue du père de la Révolution, le dimanche 17 mai, coïncide avec le jour anniversaire de son arrestation par le régime du Conseil salut du peuple en 1983, dirigé alors par le médecin-commandant Jean Baptiste Ouédraogo.

Thomas Sankara et douze de ses compagnons ont été tués le 15 octobre 1987 lors du coup d’Etat qui porta Blaise Compaoré au pouvoir, jusqu’à sa chute par la rue, le 31 octobre 2014.

Agence d’information du Burkina

NO/ata

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here