Burkina Faso-Presse-Revue

Les quotidiens burkinabè commentent la reprise d’activités

Ouagadougou (AIB) – Les quotidiens burkinabè de ce vendredi continuent de commenter l’actualité portant sur la pandémie de coronavirus (Covid-19), avec un accent particulier sur la reprise de d’activités consécutive à la levée de certaines mesures.

L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso arbre en première page: «Réouverture des maquis et bars: Lever le coude à la mode distancia».

Selon le journal, après une fermeture d’une cinquantaine de jours, les bars et maquis sont autorisés à «faire couler de nouveau la bière à partir du 15 mai 2020 dans des conditions bien définies par le ministère du Commerce».

Et de préciser que «c’est désormais en mode distancia que les clients trinqueront dans les débits de boissons ; en plus, le port du masque est obligatoire, les pistes de danse interdites, on doit observer la réduction du nombre de clients à l’intérieur, etc.».

«Sans argent et en proie à de multiples équations financières, c’est sans passion et avec un maigre espoir que les tenanciers préparent la reprise de leurs activités», écrit L’Observateur Paalga dont deux reporter ont fait le constat les 13 et 14 mai 2020, à Ouagadougou.

De son côté, Le Pays, autre journal privé, parle de la reprise du trafic inter et intra-urbain, soulignant que «les mesures barrières sont respectées mais…».

A ce sujet, le quotidien national Sidwaya affiche: «Non-respect des mesures barrières: le ministre Dabilgou met en garde les acteurs du transport».

Le confrère rapporte que le ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière (MTMUSR), Vincent Timbindi Dabilgou, a fait la ronde de certaines gares de Ouagadougou, le jeudi 14 mai 2020, pour échanger avec les acteurs du transport sur le « strict respect » du protocole d’accord.

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here