Burkina Faso-Presse-Revue

Coronavirus, société et politique, au menu des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 13 mai 2020 (AIB) – Les journaux burkinabè de ce mercredi traitent de l’actualité nationale concernant la pandémie de coronavirus (Covid-19), ayant un lien avec la politique et ainsi que des faits de société.

Le quotidien national Sidwaya rapporte que le ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire, Marie Laurence Ilboudo a remis, le mardi 12 mai 2020 à Ouagadougou, un chèque de 30 millions F CFA au Président de l’Assemblée nationale (PAN), Alassane Bala Sakandé, au nom du gouvernement pour le coronathon.

Le journal rappelle que le coronathon est une contribution volontaire initiée par le parlement burkinabè et des partenaires pour lutter contre la maladie à coronavirus (COVID-19).

De son côté, le quotidien privé Le Pays informe que les membres de la coalition des associations et syndicats de commerçants et artisans du Burkina (CASCA-BF) ont animé un point de presse, hier mardi à Ouagadougou.

L’objectif de cette rencontre avec les journalistes, à en croire le journal, est d’«interpeller le gouvernement sur les difficultés que traversent les commerçants après l’ouverture des marchés et yaars (marchés de taille moyenne, en langue nationale mooré, Ndlr)».

Le Pays précise aussi que les animateurs du point de presse ont dénoncé «+une répartition illégale+ des vivres et fonds destinés à l’accompagnement du secteur informel».

Pour sa part, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè, évoque «une reprise… au petit trot» des activités de commercialisation du Pari mutuel urbain (PMU).

Selon le confrère, la vie reprend son cours dans les clubs PMU, trois jours après la réouverture des activités dans le secteur, avant de souligner qu’il s’agit d’une reprise au petit trot,  en tout cas, selon le constat à Ouagadougou.

Quant au journal Aujourd’hui au Faso, il revient sur les bisbilles entre commerçantes du marché de légumes de Bobo-Dioulasso, faisant remarquer que «le chef de la communauté peule concilie les femmes Bobo».

Le même journal privé abordant le point de la pandémie de coronavirus au Burkina Faso, renseigne qu’à la date du 11 mai 2020, le bilan est de «766 cas confirmés, 588 guérisons et 51 décès».

En politique, les quotidiens ont largement commenté le point de presse animé, la veille à Ouagadougou, par des responsables de partis affiliés au Chef de file de l’opposition politique (CFOP).

Ainsi, Sidwaya affiche: «Report de la reprise des cours: L’opposition craint une année blanche», tandis que Le Pays met en exergue: «Reprise de l’enrôlement biométrique: Le CFOP dénonce des dysfonctionnements».

Pendant ce temps, Aujourd’hui au Faso arbore : «Reprise de l’enrôlement par la CENI au Burkina: l’opposition pointe de graves anomalies».

Le journal Le Quotidien reprend les propos d’un des responsables du CFOP qui a déclaré: «L’Etat burkinabè n’a jamais été aussi impuissant que sous le régime du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, au pouvoir)».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here