Burkina-Société-Royaume-Succession-Contestation

Burkina/Royaume du Gulmu : Deux prétendants revendiquent le trône

Ouagadougou, 13 mai 2020 (AIB)-Désigné le 7 mai dernier, pour succéder à sa majesté Kupiendieli, roi du Gulmu, décédé le 17 août 2019, Mindierba Thiombiano, est contesté par une partie des héritiers qui ont désigné trois jours après, le prince Tigue Mohamed Thiombiano.

Après près de neuf mois de vacance du trône à Fada N’Gourma, Mindierba Thiombiano, opérateur économique, de la lignée de sa majesté Yenkilma, 7e roi du Gulmu, candidat à la course de la royauté du Gulmu, a été désigné le 7 mai dernier pour être le 32e roi du Gulmu.

Cependant, trois jours après, il se voit contester le trône par une partie des héritiers qui ont désigné à leur tour, le prince Tigue Mohamed Thiombiano, ancien footballeur, actuel 1er adjoint au maire de Fada et descendant de Yoabili, pour succéder à Kupiendieli.

Le premier désigné se trouve dans la case d’initiation du désigné futur roi du Gulmu, pour sa retraite, en attendant son intronisation officielle annoncée pour le vendredi 15 mai prochain.

Le second a été conduit au domicile du chef-boucher pour aussi y passer sa retraite.

Selon des sources rapportées par lefaso.net, Mindierba Thiombiano a été désigné pour semer le grain de la cohésion entre fils et filles du royaume car il est issu d’une famille, qui, depuis plus de deux siècles n’avait plus enregistré de roi dans sa lignée.

Mindierba Thiombiano.

Mais Koadari Noussouri, ministre du roi, a expliqué mardi au cours d’une conférence de presse rapporté par la télévision nationale, qu’ils n’ont pas été «impliqués dans le processus de l’intronisation» de Mindierba Thiombiano qui a été fait selon lui par une seule personne,  le Diebado, chef de la cour royale.

«Dans le Gulmu ici, un seul coutumier ne peut pas introniser un roi. C’est des complications. Les princes de Fada, les deux antichambres de Fada, là où la royauté passe, se sont retrouvés et choisi leur roi et ils sont venus nous chercher pour l’introniser» a-t-il affirmé.

Selon les dires de Koadari Noussouri représentant un groupe de notables, ce sont sept personnes qui ont intronisé

Tigue Mohamed Thiombiano.

contrairement à Mindierba Thiombiano désigné par seulement le Diebado, chef de la cour royale.

Le trône du Gourma est vacant depuis le décès le 17 août 2019 à l’âge de 84 ans, de son roi, le Kupiendieli, 31e successeur de Diaba Lompo, fondateur du royaume des Gourmantchés.

Intronisé en décembre 2002, il avait régné 17 ans sur le Gulmu.

Agence d’information du Burkina

Wis/ata

Sources : Lefaso.net, RTB

Photos: Lefaso.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here