Burkina Faso-Presse-Revue

Politique et Covid-19, au menu des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 12 mai 2020 (AIB) – Les journaux burkinabè lus par l’AIB ce mardi matin, commentent l’actualité relative à la pandémie du coronavirus (Covid-19), sans oublier la politique.

Le quotidien national Sidwaya affiche à sa Une, les propos de Eddie Komboïgo, candidat du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir) à la future présidentielle qui déclare: «Je porte la vision du peuple burkinabè».

Pour M. Komboïgo qui a accordé une interview au journal, au lendemain de sa désignation, la victoire du CDP à la présidentielle du 22 novembre 2020 est certaine.

Dans sa rubrique ‘’Mardi politique’’, le quotidien privé Le Pays donne la parole au bishop Claver Yaméogo, par ailleurs, président du Mouvement pour le rassemblement patriotique (MRP, majorité présidentielle).

Celui-ci affirme que «notre parti est prêt à assurer une victoire écrasante à notre candidat Roch Marc Christian Kaboré».

Le même quotidien revient sur la situation politique en République démocratique du Congo (RDC) où a eu lieu, hier lundi, le procès de Vidal Kamerhe, directeur de cabinet du président congolais Félix Tshisekedi.

Selon le confrère, l’audience retransmise en directe,  a été ouverte avant d’être renvoyée au 25 mai prochain, «pour permettre aux avocats de la défense de mieux se préparer ».

Le Pays considère qu’il s’agit d’un procès à «quitte ou double» pour Vital Kamerhe, accusé de malversations financières, ajoutant que «si ce procès doit nécessairement en appeler d’autres, les autorités congolaises ne doivent pas hésiter à aller jusqu’au bout».

De son côté, Aujourd’hui au Faso, titre: «Première comparution de Vital Kamerhé en RDC: La kyrielle de coordonnateurs comme crête de défense».

Le journal rapporte que «cette première comparution du procès du fondateur de l’UNC (Union pour la nation congolaise, Ndlr), qui aura duré 2 heures chrono, aura permis d’abord à l’avocat général d’envoyer une charge violente contre l’illustre accusé».

Evoquant ce procès, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè parle de «petite mise en bouche en attendant le plat de résistance».

Les journaux ont également abordé l’actualité nationale relative au Covid-19, notamment, la deuxième session du Comité de gestion de la crise de la pandémie de la Covid-19 (CNGCP-Covid-19), tenue la veille à Ouagadougou.

A ce sujet, L’Observateur Paalga titre: «Coronavirus: le comité de gestion restructuré pour plus d’efficacité et de dynamisme», là où Sidwaya mentionne: «Lutte contre le Covid-19  le comité de gestion fait son autocritique».

Quant au journal Le Pays, il met en exergue: «Lutte contre le Covid-19 au Burkina: le comité national de gestion révise sa feuille de route».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here