Burkina : Les élections se remportent par l’enrôlement, pas avec les grands meetings (commissaire)

Manga, 12 mai (AIB)-Les partis politiques qui ambitionnent de remporter les prochaines élections, doivent miser sur l’enrôlement de leurs militants  et non sur les grands meetings, a conseillé lundi, l’un des commissaires de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Lansane Dao.

«Au lieu d’attendre les derniers moments pour faire les grandes campagnes, c’est aujourd’hui qu’on remporte les élections en mobilisant ses militants pour qu’ils aient leurs cartes d’électeurs», a soutenu, lundi, le commissaire de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), à la faveur de la reprise de l’opération de révision des listes électorales.

Lansane Dao s’exprimait en marge de l’enrôlement de la gouverneure du Centre-sud, Josiane Kabré, à l’école de Louré, un des 25 sites prévus à cet effet à Manga, chef-lieu de la province du Zoundwéogo.

Pour le commissaire de la CENI, les campagnes, en effet, ne peuvent avoir les résultats escomptés pour les candidats en lice que si leurs «militants possèdent a priori les cartes d’électeurs qui les autorisent au vote».

«J’invite les partis politiques et la société civile à se mettre à la tâche dès maintenant et encourager les populations à s’enrôler massivement», a insisté Lansane Dao.

La gouverneure du Centre-sud, Josiane Kabré, a, aussi, lancé le même appel, estimant que la participation aux votes est «à la fois un droit et un devoir que tout citoyen doit accomplir avec joie, honneur et fierté».

Lancée le 10 février dernier dans le cadre du double scrutin présidentiel et législatif de novembre 2020, l’opération de révision des listes électorales avait été suspendue le 20 mars 2020 du fait de la maladie à coronavirus (Covid-19). Elle a repris le 08 mai et se déroule jusqu’au 17 mai 2020 dans cinq provinces que sont le Boulgou et le Koulpelogo (Centre-Est), le Namentenga (Centre-nord), le Gourma (Est) et le Zoundwéogo (Centre-sud).

Sauf report, les Burkinabè devront élire le 22 novembre 2020, leur président et leurs 127 députés.

Agence d’information du Burkina

mz/ata/ak

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here