Revue de presse du vendredi 8 mai 2020

Sport et Covid-19 en couverture des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 8 mai 2020 (AIB) – Les quotidiens burkinabè de ce vendredi traitent de l’actualité nationale marquée par la pandémie de la maladie à coronavirus (Covid-19), sans oublier le sport, avec la course à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF).

«Elections à la FBF: Lazare Banssé annonce officiellement sa candidature», titre le quotidien privé Le Pays qui publie la «déclaration de candidature à la présidence de la Fédération burkinabè de football» de M. Banssé qui brigue la succession du colonel Sita Sangaré.

Pour sa part, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, arbore à ce propos: «Fédération burkinabè de football: Lazare Banssé s’est lancé».

Selon le confrère, l’ancien Président du conseil d’administration (PCA) de l’Etoile filante de Ouagadougou (EFO), qui était jusque-là président d’honneur de la FBF, veut franchir un nouveau cap en se lançant à la conquête de la faîtière du football burkinabè.

Pendant ce temps, Aujourd’hui au Faso se contente d’afficher: «Présidence de la FBF: Lazare Banssé candidat».

Evoquant l’actualité relative à la pandémie du Covid-19, le même journal privé parle de «l’Afrique face au Covid-19», mentionnant les «Fortunes diverses pour les mal lotis».

Aujourd’hui au Faso relate qu’hier jeudi 7 mai 2020, le continent noir a franchi officiellement  la barre des 2 000 morts des suites de la pandémie du coronavirus.

«Dans ce triste bilan, l’Algérie se trouve à la tête du peloton avec 476 morts enregistrés sur son territoire. Elle est talonnée par l’Egypte (469 morts), le Maroc  (183 morts) et l’Afrique du Sud (153 morts)», écrit le journal.

De son côté, le quotidien national Sidwaya informe que l’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP) a organisé, hier jeudi à Ouagadougou, une conférence de presse sur l’actualité nationale.

Et de préciser qu’au menu des échanges, il y a eu la gestion de la pandémie du coronavirus et les élections de novembre prochain.

A en croire Sidwaya, la majorité présidentielle loue les efforts du gouvernement dans la gestion de la lutte contre le coronavirus au Burkina Faso.

Agence d’information du Burkina

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here