FOOT-BUR-SPORT-ELECTION-FBF

Lazare Banssé candidat à la présidence de la FBF

Ouagadougou, 8 mai 2020 (AIB) – L’ancien Président du conseil d’administration (PCA) de l’Etoile filante de Ouagadougou (EFO), Lazare Banssé a déclaré sa candidature jeudi soir par voie de presse, pour le poste de président de la Fédération burkinabè de football (FBF), a-t-on appris.

«J’ai décidé de me porter candidat à l’élection de la présidence de la Fédération Burkinabè de Football (FBF), répondant ainsi à l’appel insistant des amoureux du ballon rond qui, des quatre coins du Burkina, m’ont interpellé sur le devoir qui est désormais le mien», s’est prononcé Lazare Banssé dans une déclaration dont l’AIB a eu copie.

L’ancien PCA de l’EFO dit aimer «le football, ce jeu merveilleux qui passionne les foules et qui rassemble les personnes sans aucune distinction. Mon ambition est d’élargir les horizons de notre football et d’approfondir la qualité du jeu».

Pour celui qui est dans le sillage du football burkinabè, depuis un bon bout de temps, «mon engagement est fondé sur la grande expérience que j’ai du monde du football que j’ai accompagné des années durant en tant que Président de club, mais aussi en tant que personne ressource, mécène et conseiller du président Sita Sangaré».

Selon Lazare Banssé «mon action sera bâtie autour des acquis des années précédentes, qui en constitueront la clé de voûte car je serai le candidat de la continuité, mais aussi du renouveau. Je serai un candidat d’ouverture et de dialogue».

Lazare Banssé semble vouloir évoluer dans l’ombre de Sita Sangaré, interdit de se représenter par sa hiérarchie militaire.

« Le programme qui est le mien s’inspirera des acquis des mandats passés et ambitionnera d’asseoir un football conquérant, générateur de plus-values et ouvert au monde», a-t-il dit.

Son « ambitieux et futuriste » programme, non encore présenté s’articulera sur « six aspects qui constituent les pierres angulaires du développement de la discipline dans un pays à savoir, le renforcement des capacités des structures, le développement des infrastructures, l’accroissement  des capacités des acteurs, la relève, la production de la valeur ajoutée et l’ouverture au monde».

Lazare Bassé «invite les dirigeants des ligues, des districts, des clubs, des supporteurs, des journalistes sportifs, des mécènes et investisseurs nationaux et internationaux à se joindre à mon équipe, pour dessiner les esquisses d’un lendemain meilleur pour notre football et le porter encore plus haut dans l’élite africaine et mondiale».

C’est la 2e candidature déclaré après celle d’Amado Traoré, il y a un mois. C’est la première fois que Lazare Banssé présente sa candidature à la présidence de la FBF. Son challenger Traoré avait déjà fait échec face à Sita Sangaré en 2016.

Le processus de renouvellement des fédérations sportives a été suspendu en mars dernier par le ministère des Sports et des Loisirs à cause du Covid-19. Aucune date n’est encore choisie à cet effet.

Agence d’information du Burkina
AS/ak

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here