Burkina-Communautés-Altercations-Réactions

Altercations entre Bobo et Peuls à Bobo-Dioulasso: Le gouvernement appelle les acteurs au calme 

Ouagadougou, 7 mai 2020 (AIB) – Le gouvernement burkinabè a appelé mercredi les communautés Bobo et Peulhs «au calme», au lendemain d’une altercation survenue entre eux dans le village de Kokorowé (Bobo-Dioulasso) suite à un supposé vol de bétails.

Les communautés Bobo et Peulhs du village de Kokorowé rattaché à l’arrondissement n°7 de Bobo-Dioulasso se sont affrontés mardi suite à un supposé vol de bétail dont les premiers accusent les seconds, occasionnant des blessés.

Mercredi en conseil des ministres, le gouvernement burkinabè a appelé «les acteurs au calme» et au «respect des engagements mutuels» pris «les uns envers les autres».

«Au de-là des écueils qu’on peut avoir dans la gestion d’une situation ponctuelle, nous devons nous souvenir de notre vécu et surtout du vivre-ensemble que nous construisons depuis des décennies avec nos différents acteurs au niveau communautaire», a déclaré le porte-parole du gouvernement Remis Fulgance Dandjinou.

Le Haut-commissaire du Houet, Lamine Soulama a rendu visite mercredi aux blessés.

«Nous les avons rassurés de tout le soutien de l’Etat et des autorités régionales», a-t-il affirmé.

Selon lui, «une enquête est ouverte par les services de sécurité» pour que la lumière soit faite sur l’affaire.

Aussi, Lamine Soulama demande à «chacun  de garder le calme et de faire en sorte que la sérénité revienne dans le village de Kokorowé».

Parents à plaisanterie, les deux communautés sont réunis dans l’association «Dafing-Bobo-Peulh s’amusent» qui organise chaque année ses journées de communautés.

Agence d’information du Burkina

WIS/ak

Photo : Sidwaya

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here