Coronavirus-Remède-UA-Déclaration-Preuves

Remède malgache contre le coronavirus : l’Union africaine veut des «preuves scientifiques»

Ouagadougou, 6 mai 2020 (AIB) – L’Union africaine a demandé lundi, à Madagascar, des informations détaillées sur son remède contre la maladie à coronavirus (Covid-19), afin de les examiner pour recueillir les preuves scientifiques nécessaires concernant sa performance.

Selon un communiqué de l’Union africaine, dont l’AIB a reçu copie mercredi, l’institution est en discussion avec Madagascar en vue d’obtenir des données techniques concernant la sureté et l’efficacité de son remède contre le Covid-19 récemment présenté.

Le remède à base de plantes appelé «Covid-Organics» a été présenté le lundi 20 avril 2020 par le président malgache Andry Rajoelina qui a clamé qu’il «guéri et ne tue point».

Selon l’UA, «une fois les détails fournis, l’Union, par le biais du Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), examinera les données scientifiques recueillies».

«Cet examen sera basé sur les normes techniques et éthiques mondiales pour recueillir les preuves scientifiques nécessaires concernant les performances du tonique», indique le communiqué.

Le président Malgache Andry Rajoelina a présenté le remède à ses pairs des Communautés économiques régionales (CER)  le 29 avril 2020 lors d’une réunion par téléconférence du Bureau de la Conférence de l’UA.

Pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il «n’existe aucune preuve que ces substances (médicaments et remèdes traditionnels) peuvent prévenir ou guérir la maladie (Covid-19)» même s’ils «peuvent atténuer les symptômes».

Agence d’information du Burkina

WIS/ak

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here