Gestion du Covid : Le gouvernement burkinabè travaille à une coordination beaucoup plus renforcée (PM)

Ouagadougou, 5 mai 2020 (AIB) – Le Premier ministre burkinabè Christophe Dabiré a assuré mardi, que son gouvernement travaille à une gestion beaucoup plus renforcée du Covid-19, après les nombreuses plaintes qui ont conduit à l’éviction de son premier coordonnateur Pr Martial Ouédraogo.

«Nous prendrons les mesures qu’il faut pour que nous puissions aller de l’avant avec un système de coordination beaucoup plus renforcé qui prenne en charge tous les compartiments de la lutte», a promis mardi, le Premier ministre Christophe Dabiré, lors d’un point de presse.

Le comité chargé de lutter contre le Coronavirus a subi ces dernières semaines, des critiques sur sa gestion des patients dont une éventuelle erreur de jugement sur les causes du décès de la 2e vice-présidente de l’Assemblée nationale.

Son coordonnateur Pr Martial Ouédraogo a été écarté le 29 avril 2020 par le gouvernement et l’Assemblée nationale a ouvert hier lundi, une enquête parlementaire sur la gestion du Covid-19.

«Nous continuons d’approfondir les réflexions pour voir là où ça n’a pas marché et quels sont les choix qu’il faut opérer», a indiqué Christophe Dabiré.

«Lorsqu’on regarde ce qui se passe à travers le monde, je n’ai pas noté qu’un pays dans ce monde, n’ait pas connu de difficultés d’organisation, de coordination et de réponse au développement de la maladie», a-t-il nuancé.

Le Premier ministre a assuré que l’Etat s’organise pour apporter des réponses aux préoccupations des populations.

En rappel, à la date du 4 mai, le Burkina Faso a relevé 688 cas confirmés dont 548 guéris, 48 décès et 92 cas actifs.

Agence d’information du Burkina

ATA/wis/ak

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here