epa07708008 Ursula von der Leyen the nominated President of the European Commission gives a press briefing following a meeting of Political groups Presidents at European Parliament in Brussels, Belgium, 10 July 2019. Von der Leyen is meeting alll groups about her nomination as the head of the European Commission, a vote will take place next week at plenary session of the parliament. EPA/OLIVIER HOSLET (MaxPPP TagID: epalivefour173402.jpg) [Photo via MaxPPP]

Burkina-Coronavirus-Téléthon-Financement

Coronavirus : Les Etats-Unis se démarquent du téléthon mondial

Ouagadougou, 4 Mai 2020 (AIB)-Le téléthon mondial lancé lundi à Bruxelles, afin de mobiliser 5 000 milliards de FCFA pour la recherche d’un vaccin contre le Covid-19, a vu l’absence des Etats-Unis qui préfèrent développer son propre vaccin.

La Commission européenne a donné lundi, le coup d’envoi d’un «marathon en ligne» à 13H00 GMT pour financer un vaccin contre le Covid-19, avec l’annonce d’une contribution de plus de 659 milliards de FCFA.

La France et l’Allemagne ont suivi et permis de passer la barre à plus de 1318 milliards de FCFA, avec des contributions de plus de 329 et 345 milliards de FCFA.

Une heure après le lancement de l’opération, plus de 3 295 milliards de FCFA avaient été promis.

Un vaccin est «notre meilleure chance collective de vaincre le virus», a souligné la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, organisatrice de ce téléthon.

Cependant, ce téléthon mondial enregistre un absent de taille que sont les Etats unis d’Amérique dont le président Donald Trump est en conflit ouvert avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et affiche sa volonté de voir les Etats-Unis se doter d’un vaccin pour la fin de l’année.

Selon un haut responsable de l’administration de Donald Trump, «de nombreux programmes et organisations qui seront soutenus lors de cette conférence de bailleurs de fonds, reçoivent déjà des financements et un soutien très significatif de la part de l’Etat (américain) et du secteur privé américains».

«Les Etats-Unis sont vraiment à la tête de tous ces efforts internationaux», en tant que «premier bailleur unique au monde dans les domaines de la santé et de l’humanitaire», a-t-il insisté sur le rôle à part des Etats unis.

Une position américaine déplorée par le président français Emmanuel Macron qui estime que «le chacun pour soi est une erreur majeure».

«Nous devons coopérer et non nous faire concurrence», a renchéri dans le même sens, le roi Abdallah II de Jordanie.

«L’Union européenne a répondu favorablement à une demande d’action globale. Les Etats-Unis ont refusé. Ce sont eux qui s’isolent», a également déploré un responsable européen.

«Mais nous travaillons de manière très étroite avec des entités américaines très puissantes, comme la fondation de Bill et Melinda Gates qui ont une énorme puissance financière et beaucoup d’influence», a souligné ce dernier.

«Nous ne sommes qu’au début d’un processus. Nous espérons que le gouvernement américain va rejoindre l’effort commun», a-t-il conclu.

Pour le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, «Il faudra cinq fois ce montant (5000 milliards de FCFA) pour développer et distribuer le vaccin».

Le Covid-19 a déjà frappé 3,5 millions de personnes, dont 1,5 million en Europe, et tué près de 250 000 malades, dont 143 000 en Europe, selon les décomptes réalisés par l’AFP.

Gouvernements, philanthropes, dirigeants d’entreprises et célébrités ont été sollicités.

Une quarantaine de pays et une vingtaine d’organisations ont déjà répondu à l’appel.

Agence d’information du Burkina

Wis/ata

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here