Burkina-Education-Etudiants-Ordinateurs-Subvention

Burkina : 25 013 ordinateurs seront subventionnés à 60% au profit des étudiants

 Ouagadougou, 1er Mai 2020 (AIB)-Le gouvernement va subventionner à hauteur de 60%, 25 013 ordinateurs au profit des étudiants, a annoncé jeudi le ministre en charge de l’Enseignement supérieur Pr Alkassoum Maïga.

Selon le ministre Alkassoum Maiga une partie des ordinateurs subventionnés à 60% soient 10 013 ordinateurs, seront acquis grâce à l’opération ‘’un étudiant-un ordinateur’’ qui va coûter un peu moins de deux milliards de FCFA.

Il a expliqué que l’opération est inscrite dans le programme du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré qui vise à permettre aux étudiants de niveau, d’acquérir leur premier ordinateur.

L’étudiant qui prend une machine qui coûte 150 000 FCFA, va payer 60 000FCFA (40%) et l’Etat paye 90 000FCFA (60%), a-t-il indiqué, en précisant que la subvention reste plafonnée à 100 000 FCFA.

La seconde partie des ordinateurs, soient les 15000 ordinateurs, sera acquis dans le cadre du projet d’appui à l’enseignement supérieur de la Banque Mondiale.

A cet effet, le ministre a annoncé que 8000 ordinateurs seront disponibles cette année et les 7000 autres l’année prochaine.

«L’étudiant peut décider de prendre un prêt dans les Banques pour payer ses 40% qu’il soit boursier ou bénéficiant du Fonds national pour l’éducation et la recherche (FONER) (et cela) à des taux d’intérêts assez étudiés» a-t-il expliqué.

Pour l’opérationnalisation, le Pr Maiga a déclaré que dans chaque université, les prestataires doivent avoir des équipes qui vont s’occuper de la distribution des ordinateurs sur lesquels seront gravés le logo présidentiel : un étudiant-une machine «pour éviter les spéculations».

Pour s’inscrire au programme, l’étudiant devra figurer sur la base de données des Instituts d’enseignement supérieur et de recherche (IESR).

Il doit disposer d’une carte nationale d’identité valide ou d’un passeport valide, avoir une carte d’étudiant ou une attestation d’inscription de l’année en cours dans l’IESR et verser sa part contributive du coût d’acquisition de l’ordinateur portable.

Selon le ministre, le programme sera élargi aux personnels des universités et aux enseignants du ministère en charge de l’éducation nationale.

Toutefois Pr Maïga précisé que ces derniers ne sont pas concernés par la subvention mais qu’ils peuvent avoir des facilités de payement à travers leurs salaires.

Agence d’Information du Burkina

Wis/ata

Photo : DCPM de l’Enseignement supérieur

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here