Burkina-Coronavirus-UE-G5-Sommet-Aide

Sécurité et Covid-19 : L’Union européenne s’engage à aider le G5 Sahel

Ouagadougou, 29 Avril 2020 (AIB)-L’Union européenne s’est engagée mardi à aider les pays africains de façon générale et le G5 Sahel en particulier, dans la gestion de la pandémie à coronavirus (Covid-19) et de la question sécuritaire, selon le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

 L’Union européenne s’est engagée mardi au cours d’une réunion en visioconférence avec les chefs d’Etats du G5 Sahel, à les aider à gérer la question du Covid-19 et ses conséquences aussi bien sur le plan social, économique que sanitaire.

La réunion initialement prévue en mars sur la question sécuritaire, a finalement abordé la question sanitaire devenue «une préoccupation essentielle (…) en moins d’un mois et demie» a déclaré le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

Devant la presse nationale et internationale, Roch Marc Christian Kaboré a fait le point mardi, de la réunion tenue en visio-conférence entre ses pairs du G5 Sahel et l’Union européenne.

«Nous avons insisté sur le fait que le Covid-19 a des conséquences sur des aspects démocratiques parce que beaucoup de pays aujourd’hui dans le contexte doivent aller à des élections d’ici à la fin de l’année» a-t-il déclaré.

Les chefs d’Etats du G5 Sahel ont aussi relaté «les conséquences économiques» du Covid-19 à l’Union européenne.

«Nous avons la baisse du taux de croissance, nous avons des baisses de recettes, alors que déjà, dans le cadre de l’insécurité, nos pays consacraient entre 20 et 30% de leur budget à la défense nationale» a affirmé le président du Faso.

A cela, la fermeture des marchés, des maquis et bars, l’arrêt des transports entre villes pèse également sur le secteur informel qui de l’avis du président Kaboré, représente «plus de 35% et parfois plus» des économies des pays africains.

«Donc c’est autant de préoccupations sur lesquelles l’Union européenne s’est engagée avec nous, à ce que nous puissions rechercher ensemble les solutions» a indiqué le président Kaboré.

Face à ces préoccupations, le président du Faso et ses pairs ont demandé au président du Conseil européen Charles Michel de continuer la discussion avec les chefs d’Etat et de gouvernement européens pour la mise en place «assez rapidement (…) des financements»  dans le cadre du Covid-19.

Cela va «nous permettre d’accélérer les mises en œuvre de nos différents programmes» a affirmé M. Kaboré.

Outre le Covid-19, la réunion a également porté sur le financement de l’Union européenne pour les questions de sécurité et de stabilisation des pays du G5.

Agence d’Information du Burkina

Wis/ata

Source : Présidence du Faso

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here