Burkina-UEMOA-Coronavirus-Session-Fonds-Mobilisation

UEMOA : Plus de 5 mille milliards FCFA à mobiliser pour lutter contre le Coronavirus

 Ouagadougou, 27 Avril 2020 (AIB)-Les dirigeants de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ont évalué lundi, à plus de 5 mille milliards FCFA, la somme à mobiliser pour lutter contre la maladie à coronavirus (Covid-19) au sein de leur union.

 «L’ensemble des programmes agrégés de nos différents pays dans le cadre du plan contre la pandémie s’élève à plus de 5 mille milliards de FCFA» a déclaré lundi à Ouagadougou, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

Le chef de l’Etat burkinabè s’exprimait au terme d’une session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA, tenue en visioconférence.

«Ce sont des ressources qu’il faut mobiliser de façon interne. Ce sont des ressources qu’il faut mobiliser à travers les institutions qui constituent l’union monétaire mais également avec les partenaires extérieures» a indiqué le président Kaboré.

Selon Roch Marc Christian Kaboré, «un certain nombre de mesures ont déjà été prises au niveau de la banque centrale pour appuyer la nécessité d’avoir de la liquidité pour faire face aux financements du secteur privé et public».

«Ces mesures prises ont déjà été énoncées pour certains notamment la possibilité pour les banques primaires de pouvoir être refinancées en liquidités par la Banque centrale afin de pouvoir assurer les financements des cours beaucoup plus intéressants».

Les chefs d’Etats et de gouvernements ont également prévu la mise en place des bons covid-19 qui vont permettre aux Etats de mobiliser des ressources.

«La durée de maturation de ces bons, c’est trois mois renouvelable une fois et les réflexions se poursuivent pour voir si l’on ne peut pas faire que ces bons soient renouvelables tout court» a affirmé M. Kabore.

Les chefs d’Etats ont aussi relevé que le taux de croissance dans l’Union qui devait être de 6,6% est estimé aujourd’hui à 2,7% du fait de la Covid-19.

«Si elle se prolonge, nous serons dans une situation de récession, donc de crise encore plus importante» a avertit Roch Marc Christian Kabor2.

Le président Kabor2 a aussi indiqué que si les choses restent ainsi, «jusqu’au mois de Juin, nous aurons un taux d’inflation qui va évoluer jusqu’environ 2% alors qu’il était prévu qu’il soit de 1,1%».

A ce jour, l’UEMOA enregistre environ plus de 3500 cas déclarés au Covid-19 dont 117 décès.

Agence d’Information du Burkina

Wis/ata

Source et photos : présidence du Faso

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here