Burkina/Covid-19: La coordination des enseignants du privé souhaite un accompagnement de l’Etat

Ouagadougou, le 27 avril 2020 (AIB)-Les enseignants des établissements privés affectés par la fermeture des écoles à cause du Covid-19, souhaitent un accompagnement du gouvernement et des promoteurs d’écoles, durant cette période difficile.

La coordination nationale des enseignants du privé du Burkina (CNEP-B) souhaite du gouvernement, une allocation financière durant la fermeture des écoles.

Elle invite les promoteurs à maintenir les contrats des agents déjà engagés avec le paiement de leurs salaires, ainsi que la régularisation des arriérés de paiements constatés dans certains établissements.

Selon le président de la coordination, Amadou Tindano « aucune mesure d’accompagnement n’a été prise pour nous soulager durant cette période d’inactivité».

Pour Mr Tindano, la rupture des activités a entrainé des milliers de travailleurs dans une impasse totale.

Car la plupart de ces personnes sont rémunérées sur la base d’un volume horaire exécuté durant un mois.

En rappel, la coordination nationale des enseignants du privé du Burkina (CNEP-B) est née le 15 avril 2020.

Agence d’Information du Burkina

es/ata

Source : Sidwaya

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here