Le gouverneur de la région du Centre-Nord, Casimir Séguéda, a exhorté les commerçants au respect strict des mesures-barrières adoptées.

Kaya : réouverture des marchés et yaars jeudi

Kaya, mardi 21 avril 2020, (AIB)-Fermés le 27 mars dernier pour limiter la propagation du Coronavirus, les marchés et yaars et celui à bétail de Kaya rouvriront leurs portes, le jeudi 23 avril 2020, a annoncé mardi le gouverneur de la région du Centre-Nord, Casimir Séguéda, lors d’une rencontre avec des commerçants.

Les marchés et yaars et celui à bétail de Kaya rouvriront leurs portes, le jeudi 23 avril 2020. Pour ce faire, le marché de Kaya sera nettoyé le mardi 21 avril et sa désinfection, le mercredi 22 avril. C’est la décision prise lors de la rencontre des autorités régionales du Centre-Nord et communales de Kaya avec les faitières des commerçants de ladite localité, le mardi 21 avril 2020.

Pour le gouverneur Casimir Séguéda, cette rencontre a permis de prendre des dispositions pour une réouverture sécurisée des marchés et yaars.

«Nous nous sommes convenus que le lavage des mains et le port des bavettes sont obligatoires avant de rentrer dans le marché», a prévenu Casimir Séguéda.

D’autres mesures, a-t-il poursuivi, ont été aussi adoptées, à savoir la détermination des portes d’entrée du marché, les heures d’ouverture et de fermeture (6h à 18 h) et du nombre de clients devant une boutique (deux maximum).

A écouter Casimir Séguéda, un comité de contrôle et de suivi, composé d’agents de sécurité et de volontaires commerçants, sera mis en place.

Dans son intervention, le bourgmestre de Kaya, Boukary Ouédraogo, a remercié les commerçants pour leur sens de responsabilité depuis la fermeture de leurs points de vente, le 27 mars dernier.

Les commerçants se sont appesantis sur la question de la salubrité du marché à bétail.

Toutefois, au cours des échanges, les participants se sont appesantis sur la clôture et la salubrité du marché et l’inauguration du marché à bétail construit depuis trois années.

En réponse, le maire Boukary Ouédraogo a rassuré que des dispositions seront prises pour trouver des solutions à ces préoccupations.

«La salubrité est l’une de nos priorité parce que nous avons un plan stratégique de gestion des déchets solides. Le Conseil municipal touchera aussi nos partenaires nationaux et internationaux pour clôturer le marché», a-t-il déclaré.

M. Ouédraogo a également fait savoir que les lieux de cultes seront aussi désinfectés avant leurs réouvertures en fonction des décisions qui seront prises par l’exécutif.

Sur la question du marché à bétail, Boukary Ouédraogo a indiqué que des démarches ont été prises pour trouver des solutions à ce ‘’vieux’’ problème.  A l’entendre, le marché à bétail sera inauguré d’ici à fin avril 2020.

A son tour, le responsable des commerçants du Sanmatenga, Moussa Zamtako, a salué cette initiative. «Nous sommes très contents apprendre cette nouvelle. Nous les remercions grandement», s’est-il réjoui.

C’est pourquoi, il a invité ses collaborateurs à respecter les décisions adoptées. A écouter M. Zamtako, des dispositions étaient déjà prises pour une éventuelle réouverture des marchés.

«Grâce à la Chambre du commerce, d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF), nous disposons actuellement de 20 dispositifs de lavage des mains, de 20 cartons de savons, de 120 paquets de savon liquide, de 600 bavettes pour les femmes et de 100 barriques vides, pour une valeur estimée à un million de F CFA », a listé Moussa Zamtako.

D’après lui, la région du Centre-Nord a reçu cinq millions de F CFA de la part de la CCI-BF dont 2, 8 millions F CFA pour les provinces du Bam et Namentenga et 2,2 millions pour les 11 communes du Sanmatenga.

Agence d’information du Burkina

Emil Abdoul Razak SEGDA

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here