Poni : des habitants de Djgouè paniquent à la vue d’agents de sécurité étrangers

 Gaoua, 15 avril 2020 (AIB)-Des habitants de Djigouè (105 km de Gaoua), habitués aux raquettes menées depuis 2013 par des Forces étrangères, ont paniqué le 13 avril 2020 à la vue de certaines d’entre elles qui se sont contentées cette fois-ci, de se promener dans la localité.

Un vent de panique a envahi le lundi 13 avril 2020 aux environs de 15h, les habitants de Nematoulaye Djatakro 2 (Monssibougou), une localité de la commune rurale de Djgouè, située à environ 105 kilomètres de Gaoua.

Selon plusieurs témoins contactés sur place, le village est entré en ébullition quand les habitants ont aperçu sur leurs terres, des Forces de défense d’un pays voisin.

Cela a provoqué la débandade de nombreux résidents qui sont allés se réfugier dans les broussailles.

D’après les mêmes témoins, la fuite de la population s’explique par la crainte d’être spoliée par ces forces qui l’ont déjà fait à plusieurs reprises depuis 2013.

Cette fois-ci, les mêmes sources confient qu’il n’y a pas eu de spoliation mais que les éléments se sont contentés de se promener sur les sentiers du village.

Le calme est revenu dans la localité car les Forces de défense et de sécurité Burkinabè ont effectué des patrouilles sur les lieux dans la journée du mardi 14 avril 2020, d’après nos interlocuteurs.

Agence d’information du Burkina

ey/ata

Lire aussi : Des villages du Poni rackettés par des Forces étrangères.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here