Etats-Unis-OMS-Coronavirus-Gestion-Suspension-Contribution

Les Etats-Unis suspendent leur contribution à l’OMS pour sa «mauvaise gestion» du Coronavirus

Ouagadougou, 15 Avril 2020 (AIB)-Le président américain Donald Trump dont le pays est le plus touché par le Coronavirus, a décidé mardi de suspendre la contribution de son pays à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), en raison de sa «mauvaise gestion» de la pandémie.

«Aujourd’hui, j’ordonne la suspension du financement de l’Organisation mondiale de la santé pendant qu’une étude est menée pour examiner le rôle de l’OMS dans la mauvaise gestion et la dissimulation de la propagation du coronavirus», a déclaré, mardi, le président américain Donald Drump.

Dans un long réquisitoire contre l’OMS, lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, M. Trump a accusé l’OMS, d’avoir mal géré et dissimulé la propagation du virus.

Les Etats-Unis sont le premier contributeur de l’OMS, à la fois pour ce qui relève de leur quote-part et des versements additionnels destinés à des projets spécifiques. Cette contribution représentait 17 % du budget de l’organisation en 2017.

Selon Donald Trump, la suspension restera en vigueur jusqu’à la conclusion d’«une étude pour examiner le rôle de l’OMS dans la mauvaise gestion et la dissimulation de la propagation du coronavirus».

«Si l’OMS avait fait son travail et envoyé des experts médicaux en Chine pour étudier objectivement la situation sur le terrain, l’épidémie aurait pu être contenue à sa source avec très peu de morts», a-t-il affirmé.

Drump a aussi dénoncé une complaisance de la direction de l’organisation vis-à-vis des autorités chinoises mais s’est cependant refusé à exiger la démission du directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus, réclamée aux Etats-Unis par certains élus républicains.

Cette suspension intervient alors que l’administration Trump est sous le feu des critiques pour sa gestion de la réponse à la pandémie.

Les Etats-Unis ont enregistré mardi, un sombre record avec plus de 2 200 morts supplémentaires du virus en vingt-quatre heures, le plus lourd bilan journalier recensé par un pays, selon le comptage de l’université Johns-Hopkins. Ce qui porte le bilan américain à 25 757 morts au total.

Depuis quelques temps, les Etats-Unis sont devenus le pays enregistrant le plus de décès liés à l’épidémie de COVID-19, devant l’Italie, l’Espagne et la France et celui qui compte le plus grand nombre de cas diagnostiqués–plus de 600 000 contaminations.

Agence d’Information du Burkina

Wis

Source : BBC, Le Monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here