FOOT-BUR-SPORT-INFRASTRUCTIONS-STADE-RECEPTION

Burkina : la pelouse du stade Issoufou Joseph Conombo remis à neuf

Ouagadougou, 9 avr. 2020 (AIB) – La pelouse du stade Dr. Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou renouvelée après 6 mois de travaux, a été réceptionnée jeudi par la Fédération burkinabè de football (FBF), a constaté un journaliste de l’AIB sur place.

« C’est du gazon de dernière génération flashbag qui se noue », a donné les caractéristiques de la nouvelle pelouse, le technicien du suivi et contrôle des travaux pour la réhabilitation de la pelouse au nom de la FBF, Issa Kouama.

La réception a été faite avec une garantie de 8 ans selon M. Kouama. Il a précisé que la durée de vie de cette pelouse artificielle est de 21 ans minimum par rapport à son utilisation qui est de plus de 12 matchs par semaine soit au moins 2 matchs par jour.

Par rapport à l’utilisation de la pelouse, le technicien est strict : « il est strictement interdit de fumer, jouer avec du crampon à fer, de laisser trainer les chewingums, les verres et les chiens ». Une note y afférent est affichée à l’entrée de la pelouse.

Selon le technicien, après la pause de ce gazon synthétique, il y a eu une réception de la plateforme technique avec des techniciens de l’entreprise qui a réalisé les travaux, le 28 février dernier, approuvé par la Fédération internationale de football association (FIFA), l’instance du football mondial.

« C’est un réel plaisir, une grande satisfaction parce que la pelouse qui était là depuis les années 2003, était à bout de potentiel. On avait peur pour la sécurité des joueurs », s’est exprimé le président de la FBF Sita Sangaré, se réjouissant de l’énorme soutien de la FIFA pour la réalisation de l’infrastructure.

Le patron du football burkinabè a également ajouté que les vestiaires et les bancs de touche ont été retouchés, ce qui fait que le coût total dépasse les 300 millions soit « 256 millions pour la pelouse et 45 millions pour les vestiaires, les bancs de touche et les autres commodités ».

Pour le secrétaire technique chargé des infrastructures sportive et des loisirs Issa Blagnan, représentant le ministre des sports, « nous félicitons la fédération burkinabè de football, pour ce joyau qui va contribuer efficacement à la promotion du sport ».

La cérémonie a été faite en présence du 2e adjoint au maire de la commune de Ouagadougou, Moustapha Semdé qui s’est également réjoui de la qualité de la pelouse.

Lancé le 4 octobre dernier la réfection de cette pelouse devait se réaliser en trois mois, mais « il y a eu un problème logistique », nous apprend le chef du suivi des travaux Issa Kouama. Il explique que « le matériel est arrivé le 24 décembre dernier à Abidjan pour être convoyer finalement vers le 20 février à Ouagadougou, soit 2 mois de retard ».

La FIFA enverrait des techniciens dans les prochains jours pour tester le ballon sur la plateforme afin d’approuver la conformité du gazon.

Depuis le lancement des travaux du stade Joseph Conombo, tous les matchs qui y étaient programmés ont été transférés au stade de Ziniaré (30 km au Nord de Ouagadougou). Le Covid-19 fait que le championnat a été suspendu après sa 24e journée. C’est à la reprise que cette nouvelle pelouse pourra être réellement testée.

Le Stade Municipal a été construit à la faveur de la CAN 98 qui s’est jouée au Burkina Faso. C’est le président de la Transition Michel Kafando qui l’a rebaptisé du nom de l’ancien Premier ministre de la Haute-Volta (1978-1980) « Stade Dr. Issoufou Joseph Conombo » le 10 décembre 2015.
Agence d’information du Burkina (AIB)
as/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here