Burkina-Culture-Coronavirus

1 milliard de FCFA d’aide à la Culture : «Il faut seulement éviter de créer d’autres problèmes» (journaliste)

Ouagadougou, 9 avril 2020 (AIB)-Le journaliste culturel Marius Diessongo a souhaité, que l’aide de 1,25 milliard de FCFA annoncée par le gouvernement en soutien aux monde de la Culture, en raison du Covid-19, «ne crée d’autres problèmes plus qu’il en résout».

«Il faut seulement veiller à éviter que ce fonds ne crée d’autres problèmes qu’il en résout», a déclaré le journaliste culturel Marius Diessongo, dans une interview publiée jeudi par le quotidien public Sidwaya.

M. Diessongo se prononçait sur l’aide gouvernementale de 1,25 milliard de FCFA de soutien aux acteurs de la Culture dont les activités sont paralysées par les mesures de restrictions liées au Coronavirus.

«Tout dépend du sérieux qui va entourer la gestion ou la répartition de cette enveloppe. Comment prendre en compte tous les créateurs touchés par cette crise sanitaire et éviter surtout des incompréhensions», s’est-il interrogé.

Mais le journaliste culturel reste confiant qu’avec «le concours de certaines structures dont le Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA), tout devrait se passer en principe, sans incident majeur».

Marius Diessongo a aussi expliqué que la période de mars à juin est propice aux activités de la scène dont dépendent les artistes, depuis la crise du disque et en attendant une parfaite maitrise du digital.

Malheureusement du fait de la COVID-19, plusieurs activités culturelles prévues durant cette période comme la semaine nationale de la culture (SNC) et les concerts des artistes ivoirien Tiken Jah Facoly et burkinabè JahKasa, ont été reportés à des dates ultérieures.

Face à cette situation, Marius Diessongo estime «que nos acteurs culturels devront attendre jusqu’en octobre pour espérer retourner sur scène» parce qu’ «en juin, et parfois en début mai, nous entrons, de plain-pied, dans la saison pluvieuse».

Agence d’Information du Burkina

wis/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here