Burkina-Coronavirus-Mesures

Lutte contre le coronavirus : le président annonce des mesures sociales pour les entreprises

Ouagadougou, 3 avril 2020 (AIB) – Le chef de l’Etat burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré a annoncé hier jeudi, des mesures sociales pour  des entreprises burkinabè en vue de relancer l’économie qui fait face aux répercutions de la pandémie de la maladie à coronavirus.

Le président Kaboré dans son adresse hier soir à la nation sur les antennes de la  Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB) déclinait plusieurs mesures sociales pour les entreprises du pays.

Selon lui, les mesures fiscales et l’accès aux financements engagés par le gouvernement dans la crise sanitaires liée au Covid’19 commencent en ce mois d’avril  et prendra fin en juin 2020.

Il a signalé  aussi la suspension des opérations de contrôle sur place à l’exception de cas avérés de fraudes, l’’exemption de la contribution des microentreprises du secteur informel, l’exonération de la taxe sur la valeur(TVA) sur la vente des produits utilisés dans le cadre de la lutte conte le COVID-19, des taxes et droits de douane sur les produits pharmaceutiques, les consommables médicaux et équipements entrant dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Le chef de l’Etat  s’est appesanti, sur le  report de la date limite de paiement de la taxe sur les véhicules à fin juin 2020, de la délivrance des attestations de situation fiscale aux entreprises non en règle de leurs obligations fiscales jusqu’au 30 juin 2020 et la suspension de la taxe patronale d’apprentissage (TPA) sur les salaires au profit des entreprises du secteur du transport des personnes et de l’Hôtellerie.

Roch Kaboré a fait cas de la réduction de 25% de la patente au profit des entreprises du secteur du transport des personnes, de l’hôtellerie et du tourisme et a expliqué que celles ayant déjà payé  pourront opter pour une compensation avec les autres impôts locaux.

A l’écouter, le gouvernement va suspendre  les poursuites en matière de recouvrement des créances fiscales et de la perception du minimum forfaitaire pour les établissements relevant du secteur du transport des personnes, de l’Hôtellerie, de la restauration et du tourisme.

Le président du Faso sur la situation du COVID’19 a mentionné, entre autres, la réduction de 10% de taux de TVA du secteur l’hôtellerie et de la restauration, la suppression des charges et taxes imposables à l’organisation des activités culturelles, l’annulation des pénalités de retard dans l’exécution des marchés publics au niveau de l’Etat central et des collectivités territoriales.

Roch Marc Christian Kaboré a également annoncé la mise en place d’un fonds de relance économique des entreprises en difficultés d’un montant de 100 milliards FCFA.

Agence d’information du Burkina

NO/ata/ak

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here