Burkina Faso-Presse-Revue

Nécrologie et Covid-19, occupent la Une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 2 avril 2020 (AIB) – Les journaux burkinabè parvenus à l’AIB, ce jeudi, commentent largement des cas de décès, sans oublier l’actualité nationale dominée par la pandémie de coronavirus (Covid-19).

Le journal privé Le Pays renseigne que suite à la mesure de confinement des cités universitaires à Ouagadougou, «des étudiants (sont) en colère après une altercation avec des forces de l’ordre».

Il précise que les étudiants mécontents sont ceux de la cité universitaire de Kossodo, située à la sortie nord de la capitale burkinabè.

A ce propos, Aujourd’hui au Faso (Privé) arbore: «Confinement des cités universitaires à Ouaga: Mesure respectée à la Patte d’Oie, échauffourées à Kossodo».

Pour sa part, le quotidien national Sidwaya, publie une interview du juriste et homme politique, Me Ambroise Farama, président de l’Organisation des peuples africains-Burkina Faso (OPA-BF) qui déclare à propos du coronavirus que «cette pandémie nous donne l’occasion de repenser le monde».

Le journal publie aussi un communiqué du Service d’information du gouvernement (SIG) relatif au point de la maladie, à la date du 31 mars 2020, faisant ressortir, entre autres, «14 nouvelles guérisons et 2 décès».

Aujourd’hui au Faso, de son côté, met en exergue un bilan global, sous le titre: «Covid-19 au Burkina: 282 cas positifs, 46 guérisons et 16 décès».

 

Le Pays revient sur la mort de l’ancien président de l’Olympique de Marseille (OM), Pape Diouf, «emporté par le coronavirus».

Selon le quotidien, âgé de 68 ans, Pape Diouf, «personnalité influente du football français et africain», est décédé le mardi 31 mars dernier, alors qu’il devrait être transféré en France.

L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè, aborde cette nouvelle dans sa rubrique ‘’Regard sur l’actualité’’ où il affiche: «Le tacle mortel du +dossard 19+».

Le confrère précise qu’il s’agit de la première victime du Covid-19 sur le sol sénégalais, après avoir relevé qu’«il (Pape Diouf) avait été testé positif et placé en détresse respiratoire à l’hôpital de Fann à Dakar et un avion médicalisé devrait l’évacué, ce mardi fatidique sur la France».

L’Observateur Paalga, fait observer qu’une véritable compétition de titres (de journaux) a accueilli la mort de Pape Diouf.

Le Pays, dans une ‘’note triste’’ informe également que l’ex-patron de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat (ASCE), Henri Bruno Bessin est décédé, hier mercredi 1er avril 2020, des suites de maladie.

L’information est contenue dans Sidwaya, sous le titre: «Décès de Henri Bruno Bessin: l’ancien contrôleur général n’est plus».

Agence d’information du Burkina

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here