?

Passoré/COVID-19 : deux opérateurs économiques offrent du savon et de l’eau de javel

Yako, (AIB)-Les opérateurs économiques El Hadj Boukari Sankara dit Boukari Yandé et El Hadj Yamba Sanfo, ont offert le 30 mars 2020 à la province du Passoré, 100 cartons de savon et 20 cartons d’eau de javel, a constaté l’AIB.

Deux fils du Passoré ont apporté leur contribution pour stopper la propagation du COVID-19 au Burkina Faso et dans leur province d’origine.

Il s’agit de l’opérateur économique ressortissant du Passoré, El Hadj Boukari Sankara dit Boukari Yandé, résident à Ouagadougou, qui a laissé parler son cœur en offrant 100 cartons de savon au Haut-commissariat du Passoré au profit des communes et des départements de la province.

Le deuxième dont composé de 20 cartons d’eau de javel, est l’œuvre d’El Hadj Yamba Sanfo, un grand commerçant résidant à Yako.

Ces dons ont été symboliquement remis, le lundi 30 mars 2020 à Yako au cours d’une cérémonie présidée par le Haut-commissaire de la province du Passoré, Ousmane Balima avec à ses cotés les autres bénéficiaires de la donation que sont les préfets et les maires de la Province du Passoré.

L’objectif du geste selon Yamba Sanfo, est d’appuyer et de renforcer davantage le dispositif de lavage des mains.

Cela contribuera à l’assainissement des lieux de travail au profit du personnel et des usagers desdits services.

?

Pour le président de la cérémonie, Ousmane Balima, chaque commune et département recevra 10 cartons de savon et un carton de javel.

Le Haut-commissariat bénéficiera de 20 cartons de savons et de 2 cartons de javel.

Ousmane Balima a insisté que la donation servira au lavage des mains et à la désinfection des milieux de travail afin de barrer la route à la pandémie du COVID-19 dans la localité.

Au nom des bénéficiaires, M.Balima a tenu à adresser ses sincères remerciements et encouragements à l’endroit des donateurs.

«Je demande aux autres fils et filles ressortissant du Passoré de suivre l’exemple des deux donateurs, en appuyant les communes ainsi que les familles de tout autre moyen de lutte contre la pandémie au Passoré.» a demandé le Haut-commissaire.

Agence d’information du Burkina

Zezouma Elie SANOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here