Côte d’Ivoire-Santé-Coronavirus-Soutien

Coronavirus : La Côte d’Ivoire débloque 1700 milliards de FCFA pour atténuer l’impact de la pandémie

Ouagadougou, 1er avril 2020 (AIB)-La Côte d’Ivoire a adopté mardi des mesures de 1700 milliards de FCFA pour atténuer l’impact du Coronavirus sur les populations, après le Plan de riposte sanitaire (95 milliards 880 millions de FCFA), adopté le 23 mars 2020.

«Ce plan permettra d’atténuer l’impact de la pandémie sur les populations et les acteurs économiques des secteurs formels et informels. Il permettra également de préparer une reprise rapide des activités à la fin de la pandémie» a déclaré mardi à Abidjan, le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly.

A cet effet, le gouvernement ivoirien selon son chef Amadou Gon Coulibaly, entend «décaler, pour l’ensemble des abonnés, les dates limites de paiement des factures d’électricité et d’eau, d’avril à juillet 2020, et de mai à août 2020».

Amadou Gon Coulibaly, annonce aussi que les factures d’électricité et d’eau, des couches défavorisées devant être payées en avril et en mai 2020, seront pris en charge et précise que «cela concerne plus d’un million de ménages soit environ 6 millions de nos concitoyens».

Il est également prévu l’instauration d’un «fonds de solidarité pour un montant de 170 milliards de FCFA, en vue de financer les populations les plus vulnérables dans le cadre du soutien humanitaire d’urgence» et le renforcement du «contrôle des produits de grande consommation et appliquer des sanctions aux contrevenants».

Concernant les entreprises, le Premier ministre annonce le report «de trois mois le paiement des taxes forfaitaires pour les petits commerçants et artisans (les maquis, les restaurants, les boites de nuit, les bars, les cinémas et les lieux de spectacles).

De même que l’exonération des «droits et taxes de porte sur les équipements de santé, matériels et autres intrants sanitaires entrant dans le cadre de la lutte contre le COVID-19».

Comme mesures d’appui à l’économie, le chef du gouvernement ivoirien prévoit «la mise en place d’un fonds de soutien au secteur privé pour un montant de 250 milliards de FCFA, prenant en compte le renforcement du soutien aux PME pour au moins 100 milliards de FCFA et la mise en place de fonds de garantie, afin d’avoir un effet de levier sur l’accès au crédit».

Le plan de soutien économique, social et humanitaire fait suite au Plan de riposte sanitaire d’un montant de 95 milliards 880 millions de FCFA arrêté par le président de la République ivoirienne Alassane Ouattara  le 23 mars dernier afin de briser la chaîne de transmission de la maladie.

Le même jour, le chef de l’Etat a décrété, l’état d’urgence, le couvre-feu et l’interdiction des voyages de personnes entre le Grand Abidjan et l’intérieur du pays pour éviter la propagation de l’épidémie.

La Côte d’Ivoire enregistre à la date du 30 mars 2020, 168 cas positifs, 1 décès et 6 patients guéris.

La maladie à coronavirus touche à ce jour environ 200 pays et territoires dans le monde avec plus de 700 000 cas confirmés, près de 35 000 décès et plus de 150 000 guéris, selon Amadou Gon Coulibaly.

Agence d’Information du Burkina

wis/ata

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here