Burkina-Impôts-Coronavirus- impacts

Burkina/Coronavirus : «la pandémie impactera fortement la mobilisation des recettes fiscales» (DG impôt)

Ouagadougou, 1er avr. 2020 (AIB)-Le directeur général(DG) des impôts du Burkina, Moumouni Lougué, a indiqué que «la pandémie du coronavirus impactera fortement la mobilisation des recettes fiscales».

«Le monde entier vit une crise économique due à cette pandémie(COVID19) si bien que les agents économiques notamment les ménages et les entreprises sont aussi affectées», a affirmé le DG des impôts Moumouni Lougué, dans une interview publiée mercredi par le quotidien public Sidwaya.

Pour  M. Lougué, la pandémie du coronavirus impactera «fortement» la mobilisation des recettes fiscales surtout avec l’arrêt ou le ralentissement des activités économiques ainsi que la mise en quarantaine de certaines villes comme Ouagadougou, Bobo Dioulasso, Houndé, Boromo, Dédougou, Banfora Zorgho , Manga etc.

D’après le DG des Impôts, ce sont les agents économiques qui doivent contribuer aux charges publiques à travers le paiement des impôts et taxes. Mais si les entreprises ne créent pas de la richesse, il y aura moins de bénéfices et moins d’impôts à reverser.

« Si les ménages ne consomment pas, il n’y aura pas assez d’impôts comme la TVA qui est un impôt sur la dépense. Il y a bien d’autres exemples », explique- t-il.

Le premier responsable  des impôts s’est appesanti sur quelques types de recettes qui seront touchées par le COVID19 allant de l’impôt sur les bénéfices à la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) en passant par l’impôt unique sur les traitements et salaires(IUTS), les prélèvements sur les billets d’avion.

Moumouni Lougué a signifié que la contribution des microentreprises prendra un coup avec la fermeture des marchés et yaar et a souligné que le couvre-feu va sans doute jouer sur les activités commerciales de nuit dans le pays.

Selon lui, sa structure a pu mobiliser au cours des mois de janvier et février 2020, 147 milliards 180 millions 992 mille 469 F FCA sur une prévision de 147 milliards 054 millions 484 mille 000 FCFA, soit un taux de réalisation de 100,9%.

A l’en croire, la prévision du mois de mars est de l’ordre de 57 milliards FCFA et ses services comptent atteindre les objectifs fixés malgré l’arrivée du coronavirus au Burkina le 9 mars 2020.

Le DG Lougué dit avoir intégrer la plateforme eSINTAX , un système informatique  permettant aux contribuables de déclarer et payer leurs impôts en ligne et  renforcer les procédures de  recouvrement en cette crise sanitaire du COVID19 au Burkina Faso.

En rappel, entre le 9 mars et le 30 mars, le Burkina Faso a comptabilisé 261 cas confirmés de Coronavirus, 32 guérisons et 14 décès.

Agence d’Information du Burkina

no/ata

Photo d’archive: DGI

Lire l’interview en intégralité sur sidwayainfo

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here