Burkina-Santé-Coronavirus

Burkina : 152 cas positifs au coronavirus, le gouvernement décrète l’état d’alerte sanitaire

 Ouagadougou, 26 Mars 2020 (AIB)- Le Burkina Faso a enregistré mercredi, 152 cas positifs au coronavirus (Covid-19), obligeant, le gouvernement a décrété jeudi, un «état d’alerte sanitaire national» et «la mise en quarantaine dès ce vendredi, de toutes les villes actuellement touchées par la maladie».

Le coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de coronavirus, Pr Martial Ouédraogo a indiqué qu’à la date du mercredi, ses services ont enregistré «6 nouveaux cas de Covid-19, qui porte à 152 le nombre de cas positifs dont 7 décès et 10 guérisons».

Il a précisé que «la répartition du nombre de cas dans les différentes villes touchées est la suivante : 127 cas à Ouagadougou, 10 à Bobo-Dioulasso, 2 à Dédougou, 6 à Boromo, 3 à Houndé, 1 à Manga, 2 à Zorgho et 1 à Banfora.

Pr Martial Ouédraogo a relevé «qu’ils ont effectué 356 tests pour 152 résultats positifs» soient «100 hommes et 52 femmes».

«Nous avons enregistré 19 323 appels. Nous sommes maintenant à 35 postes et on compte étendre à 65 postes en temps réel», a-t-il affirmé.

Face à la situation préoccupante, le e-conseil des ministres du jeudi, a déclaré «l’état d’alerte sanitaire (…), la mise en quarantaine pour compter de ce vendredi à 05 heures pour une durée de deux (02) semaines des villes touchées».

A ces villes, pourrait s’ajouter toute autre localité où un cas sera testé positif au Covid-19.

Le ministre en charge de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou a expliqué que «la mise en quarantaine signifie que l’entrée et la sortie desdites villes sont strictement interdites aux populations» mais précisé que «ces interdictions ne concernent pas la circulation des marchandises».

«Personne ne sort ni n’entre, ni à cheval, ni par voiture, ni à moto. Réduisons nos déplacements au maximum et appliquons les règles qui sont prescrites. L’application de la décision sera ferme car c’est par nous que la maladie se propage dans les autres localités» a affirmé Remis Fulgance Dandjinou.

Le conseil a aussi procédé à la prolongation de deux semaines de la fermeture des établissements d’enseignements préscolaires, primaires, post primaires, secondaires, professionnels et universitaires sur toute l’étendue du territoire national et prévoit un prolongement de deux semaines de toutes les restrictions qui arriveraient à terme durant l’état d’alerte sanitaire.

Agence d’information du Burkina

Wis

Source : Service d’information du Gouvernement(SIG)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here