Guinée-Politique-Scrutin

La Guinée organise un double scrutin sous fond de contestation

Conakry, 23 Mars 2020 (AIB)-La Guinée Conakry a organisé dimanche son double scrutin (référendum constitutionnel et législatives), dans un contexte de contestation de l’opposition qui soupçonne le président Condé de vouloir se représenter pour un troisième mandat. 

Le référendum constitutionnel et les législatives qui se sont déroulés de 8 heures à 18 heures dimanche en Guinée Conakry ont été marqué par l’attaque de bureaux de votes, l’incendie de matériel électoral, des heurts entre forces de l’ordre et opposants dans plusieurs localités du pays.

L’opposition accuse le président Alpha Condé, (82 ans, élu en 2010 et réélu en 2015) de vouloir à travers le référendum constitutionnel se frayer une voie vers un troisième mandat, à la fin de son second mandat qui expire en fin 2020.

Selon le collectif de l’opposition et de la société civile guinéenne (FNDC), les manifestants ont  »bravé les balles des forces de l’ordre qui ont arrêté massivement, tiré aveuglément, molesté cruellement, tuant au moins 10 personnes et blessant par balle plusieurs dizaines de personnes ».

Le président Alpha Condé qui a voté à Conakry, n’a pas commenté les incidents mais espéré «que tout se passera dans la paix et la tranquillité et que le peuple guinéen, comme en 1958, montrera sa maturité».

Le référendum constitutionnel et les législatives avaient été reportés à la dernière minute il y a trois semaines dans un climat de vives tensions.

Depuis mi-octobre, des centaines de milliers de Guinéens sont régulièrement dans la rue contre l’intention prêtée à M. Condé d’essayer de se succéder à lui-même à la fin de 2020.

Pour le président Condé, le référendum constitutionnel vise plutôt à doter le pays d’une constitution «moderne» qui «codifierait l’égalité des sexes, interdirait l’excision et le mariage des mineurs» et qui «veillerait à une plus juste répartition des richesses en faveur des jeunes et des pauvres».

Agence d’Information du Burkina

wis/ata

Source : Le Monde

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here