Burkina : «L’eau est au centre de toute planification de développement»

Ouagadougou, le 23 mars 2020(AIB)- Le ministre Niouga Ambroise Ouédraogo, a rappelé que l’eau est au centre de toute planification de développement, s’inquiétant de l’effet des changements climatiques sur sa rareté.

«Il est important de rappeler que l’eau est une ressource qui est au centre de toute planification de développement», a écrit le ministre burkinabè en charge de l’Eau Niouga Ambroise Ouédraogo, dans un message à l’occasion de la journée mondiale de l’eau, placée sous le thème : « L’eau et le changement climatique».

Pour le ministre, «il est alors indispensable de garantir des ressources en eau en quantité suffisante et en qualité pour les usages socioéconomiques et environnementaux.».

Toutefois, M. Niouga a déploré les effets pervers des changements climatiques sur la quantité et la qualité de l’eau.

«Les changements climatiques augmentent la variabilité du cycle de l’eau, induisent des événements météorologiques extrêmes, réduisent la prévisibilité de la disponibilité de l’eau, affectent la qualité de l’eau et menacent le développement durable et la biodiversité dans le monde», a expliqué Niouga Ambroise Ouédraogo.

D’après le ministre, il urge pour chaque Burkinabè d’adopter des comportements résilients vis-à-vis des ressources en eau.

Il s’agit entre autres, d’éviter le gaspillage, d’utiliser des techniques d’économie d’eau, d’éviter les activités polluantes et de prohiber la dégradation des infrastructures hydrauliques.

Agence d’information du Burkina

lp/ata

 

Photo page Facebook: helloasso.com.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here