Burkina-Coopération-NationsUnies-Coronavirus

Coronavirus : Le Burkina Faso doit «vite prendre toutes les mesures qui s’imposent», (Nations-Unies)

Ouagadougou, 17 mars 2020 (AIB)-Les Nations-Unies ont invité lundi, le Burkina Faso à vite prendre toutes les mesures pour briser la chaine de transmission du coronavirus qui a déjà infecté une vingtaine de personnes.

«Il faut pouvoir cerner les éléments qui sont très sensibles au temps, sur lesquels il faut focaliser l’action et mobiliser les partenaires autour de ce qui doit être fait, pour que le pays puisse vite prendre toutes les mesures qui s’imposent, pour briser la chaine de transmission et faire le travail tel que recommandé par l’OMS », a déclaré lundi la Coordinatrice résidente du Système des Nations Unies au Burkina Faso, Metsi Makhetha.

Mme Makhetha dont les propos ont été rapportés par le service de communication du Premier ministre Christophe Dabiré, s’exprimait lundi soir à l’issue d’une audience.

Le Burkina Faso est passé de 2 cas de coronavirus le 9 mars à 20 cas le lundi 17 mars 2020, selon la ministre de la Santé Claudine Lougué.

«Ce qui est important aujourd’hui, c’est d’agir vite, pour briser la chaine de transmission. Il faut que tous les Burkinabè soient mobilisés, pour faire en sorte qu’il y ait un changement au niveau individuel, dans nos familles et dans nos communautés, en ce qui concerne les mesures basiques d’hygiène», a insisté Metsi Makhetha, d’après le service de communication de la Primature.

Elle a salué le plan de réponse mis en place par le gouvernement burkinabè, face à une situation qui évolue très vite.

Le coronavirus apparu en décembre en Chine, a déjà infecté plus de 182 000 personnes dans le monde et tué 7 155 patients, selon des chiffres de mardi matin.

Agence d’information du Burkina

Lp/ata

Photo : Primature

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here