SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le projet d’appui aux filières agricoles présenté à Gaoua

Gaoua,  (AIB)-Le Projet d’appui à la promotion des filières agricoles(PAPFA) a organisé  le jeudi 12 mars 2020 à Gaoua, un atelier régional pour mieux se faire connaître des acteurs.

Le Burkina Faso et le Fonds international de développement agricole(FIDA) tirant leçons des performances des projets antérieurs, ont élaboré le Projet d’appui  à la promotion des filières agricole(PAPFA).

Ce projet a été présenté aux acteurs et parties prenantes  au cours d’un atelier régional le jeudi 12 mars 2020 à Gaoua.

Le rendez-vous se veut un créneau d’information, de sensibilisation pour la réussite de la mise en œuvre du PAPFA.

L’assistance a été mise au courant des activités prioritaires, du plan de travail et de budget annuel 2020 et des modèles d’outils d’adhésion au projet.

Selon  le coordonnateur national du PAPFA, Stéphane Salif Sié Kambou, l’atelier  a permis de montrer aux forces vives du Sud-ouest, les enjeux , les défis et les objectifs du projet.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Il ajoute que sa structure veut contribuer à la réduction de la pauvreté  et  stimuler la croissance économique dans les régions du Sud-ouest, des Hauts-Bassins, des Cascades et de la Boucle du Mouhoun.

Spécifiquement, le projet  vise à améliorer durablement la sécuritaire alimentaire  et les revenues des exploitations  agricoles intervenant dans la production  et la valorisation des produits de six  filières agricoles.

Ce sont le riz,  le niébé,  le sésame,  la maraicher culture,  la pisciculture et les produits forestiers non ligneux.

En plus de cela, la composante B2 du projet permet de prendre en charge les plans d’affaires des populations et des organisations paysannes.

Ce qui va aider à la création d’emplois par les micros entreprises rurales œuvrant dans les six filières d’intervention.

Selon M. Kambou le projet va coûter près de 112 milliards de francs CFA sur six ans.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le président de la Chambre régionale d’agriculture du Sud-ouest, Dieudonné Somé apprécie positivement ce projet.

Et il s’engage à  travailler pour que les objectifs présentés soient atteints.

Il a aussi reconnu que les filières ciblées par le PAPFA  sont porteuses.

Cependant  M.Somé a déploré la faible organisation des acteurs de la région.

Il a souhaité que les actions du  PAPFA dans la région prennent en compte les réalités du terrain pour une efficacité des engagements.

La cérémonie a été présidée par le secrétaire général  de la région du Sud-ouest, Aboubakar Traoré.

Pour lui, la prise en compte de sa contrée par le projet est une satisfaction.

«Nous pensons que ce projet va aider les producteurs à renforcer leurs capacités pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire dans la région » a-t-il confié.

M.Traoré a invité  les producteurs du Sud-ouest à monter des projets éligibles et pouvant apportant un plus dans la production agricole.

Agence d’information du Burkina

Evariste YODA

Encadré

Le PAPFA procède de la vision du Plan national de développement économique et social (PNDES/ axe 03) de faire du secteur agricole modernisé,  l’un des piliers de la transformation structurelle de l’économie nationale.

S’inspirant  des expériences des projets et programmes antérieurs et s’alignant sur les politiques  publiques en lien avec le développement des filières agricoles  et la sécurité alimentaire, il mène son action autour de cinq domaines de compétences.

Il s’agit de la promotion de l’entrepreneuriat agricole, l’amélioration de la production et de la productivité agricole, l’éducation environnementale et nutritionnelle, le renforcement  des infrastructures agricoles et le renforcement  des capacités organisationnelles des organisations des filières. (Source PAPFA)

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here