Burkina Faso-Presse-Revue

Le coronavirus, en exergue dans la presse en ligne burkinabè

Ouagadougou, 14 mars 2020 (AIB) – Les journaux en ligne burkinabè commentent largement, ce samedi, l’actualité nationale relative à  l’épidémie de coronavirus ou Covid 19.

Lefaso.net relate que  «depuis l’annonce des premiers cas de coronavirus sur le sol burkinabè dans la soirée du lundi 9 mars 2020, les habitudes ont changé, soulignant que la panique a gagné la population.

«Sans doute, les chiffres alarmants qui passent en boucle dans les médias ont contribué à cette peur», fait observer le confrère, avant de relever que «pourtant, l’espoir est permis, tant que les mesures indiquées par les autorités sanitaires sont respectées».

Pour Lefaso.net, «une bonne communication permettra d’éviter la psychose».

Sous le titre «Coronavirus: L’import-export Chine-Burkina en souffrance», Burkina24.com informe que le coronavirus, en plus des victimes sur le plan humain, fait aussi des victimes sur le plan économique.

A en croire ce journal en ligne, l’épidémie affecte le milieu des affaires dans le monde, notamment au Burkina Faso, car, explique-t-il, l’importation et l’exportation des produits ont pris un coup.

«Les commerçants le reconnaissent. Les langues se délient dans les marchés et Yaars de Ouagadougou», écrit Burkina24.com.

«Coronavirus: les consignes de la Conférence épiscopale Burkina-Niger pour éviter la propagation de la maladie», peut-on lire dans les colonnes de Fasozine.com.

Cet autre site d’information mentionne que depuis le mardi 10 mars 2020, le gouvernement du Burkina Faso, à travers le ministère de la Santé, a officiellement annoncé l’existence de deux cas de coronavirus à Ouagadougou.

Fasozine.com précise qu’au cours d’une rencontre d’information aux autorités et aux leaders des différentes communautés coutumières et religieuses, la ministre de la Santé a sollicité leur accompagnement pour l’information et la sensibilisation de leurs adeptes à une réaction conséquente et responsable face à ce fléau désormais présent sur le territoire national.

Pendant ce temps, Wakatséra.com consacre un éditorial sur le sujet, titrant: «Coronavirus: quand l’Europe tousse, l’Afrique s’inquiète!».

L’éditorialiste croit savoir que «nombre de pays africains pouvant difficilement faire face au +virus à la couronne+, mieux vaut éviter qu’il s’installe sur un trône de roi, et pour ce faire, seule la prévention de l’individu dans le collectif est de mise».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here