LE MONDE EN BREF DU MARDI 10 MARS 2020

 

 

ROME – Quelque 60 millions d’Italiens sont priés de rester chez eux, conformément à un décret pris lundi soir par le gouvernement de Rome, sans précédent dans le monde, afin de lutter contre le coronavirus dont la progression, proche de la pandémie selon l’OMS, a déjà tué plus de 4.000 personnes.

 

WASHINGTON – Les autorités sanitaires américaines ont exhorté lundi les personnes les plus susceptibles de tomber gravement malade à cause du coronavirus, soit les personnes âgées et les personnes avec des maladies chroniques, à faire des stocks de nourriture et de médicaments afin de se préparer à rester chez elles.

 

NEW YORK – Les cours du pétrole ont encaissé lundi leur pire séance depuis le début de la guerre du Golfe en 1991 en chutant d’environ 25% à New York comme à Londres après l’échec de discussions entre la Russie et l’Arabie saoudite.

 

SEOUL – Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a supervisé un autre exercice impliquant de « l’artillerie à longue portée », a rapporté mardi l’agence d’Etat nord-coréenne KCNA, après que le Japon eut annoncé que Pyongyang avait tiré ce qui semblait être des missiles balistiques.

 

BRUXELLES – Les dirigeants de l’UE ont exhorté lundi Ankara à respecter les termes d’un accord visant à éloigner les migrants des frontières européennes, lors d’une conversation « franche » avec le président turc Erdogan, venu à Bruxelles réclamer du soutien.

 

DETROIT (Etats-Unis) – Envolée dans les sondages, ralliements à la chaîne: Joe Biden était en position de force lundi à la veille de son premier duel avec le socialiste Bernie Sanders dans la primaire démocrate.

 

KABOUL – Le chef de l’Etat Ashraf Ghani et son principal adversaire Abdullah Abdullah se sont tous les deux déclarés présidents d’Afghanistan lundi, plongeant le pays dans une nouvelle crise institutionnelle qui va retarder le début de négociations de paix inédites avec les talibans.

 

MEXICO – A Mexico, les femmes ont déserté lundi les rues, les transports en commun et les bureaux afin de protester contre les féminicides qui ensanglantent le pays.

 

KHARTOUM – Le Premier ministre de transition au Soudan, Abdallah Hamdok, a échappé lundi à un attentat « terroriste » à Khartoum, décrit comme une tentative de faire dérailler le processus politique engagé dans ce pays après 30 ans de dictature militaro-islamiste du président Omar el-Béchir.

 

OUAGADOUGOU – Au moins 43 civils ont été tués dimanche au cours de plusieurs attaques contre des villages peul par des groupes d’autodéfense dans le nord du Burkina Faso, où les attaques jihadistes récurrentes ont fait des centaines de morts.

 

BAMAKO – Le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), principale alliance jihadiste du Sahel affiliée à Al-Qaïda, s’est dit prêt à accepter de négocier avec Bamako à condition que la France et l’ONU retirent leurs forces du Mali.

 

ADDIS ABEBA – Les enquêteurs éthiopiens chargés de déterminer les causes du crash du Boeing 737 MAX d’Ethiopian Airlines ont mis en cause notamment la formation « inadéquate » fournie par l’avionneur américain, dans un rapport d’étape publié lundi à la veille du premier anniversaire de la catastrophe.

 

LONDRES – Des sourires devant les caméras avant le grand saut: le prince Harry et son épouse Meghan ont honoré lundi, aux côtés de la reine Elizabeth II, leur dernière obligation royale avant de commencer leur nouvelle vie au Canada.

 

PARIS – Un colloque consacré aux « responsabilités » dans le génocide des Tutsi de 1994 se tenait lundi au Sénat à Paris, provoquant la colère de Kigali qui estime que l’évènement donne la parole à des théories « négationnistes ».

 

BADHOEVEDORP (Pays-Bas) – Les noms des 298 victimes du crash du vol MH17 ont solennellement été énumérés devant un tribunal néerlandais lundi lors du premier jour du procès de quatre personnes accusées d’avoir provoqué l’explosion du Boeing de la Malaysia Airlines en 2014 au-dessus de l’Ukraine, tuant toutes les personnes à bord.

 

PARIS – Paris SG-Dortmund en Ligue des champions à huis clos mercredi, France-Irlande en Tournoi des six nations reporté de samedi à une date inconnue: les nouvelles mesures liées au développement du coronavirus ont chamboulé encore plus profondément le calendrier sportif lundi.

 

EDIMBOURG – Ténor de la cause indépendantiste écossaise devenu politicien déchu, l’ex-Premier ministre écossais Alex Salmond est arrivé lundi à la Haute cour d’Edimbourg pour être jugé pour des agressions sexuelles contre dix femmes, dont deux tentatives de viol, qu’il dément avec véhémence.

 

LOS ANGELES (Etats-Unis) – Aux Etats-Unis, la paranoïa monte et l’avion descend: un petit groupe de passagers alarmé par les éternuements et la toux d’un de leurs voisins, craignant qu’il ne soit porteur du nouveau coronavirus, ont tellement protesté que leur vol a fini par se poser pour les laisser sortir. Examiné lors de l’escale imprévue à Denver, le passager souffrait simplement d’allergies, n’avait pas de fièvre et a donc pu demeurer à bord.

(afp)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here