Burkina : des villages du Poni rackettés par des forces étrangères

Gaoua 09 mars 2020 (AIB)-Des habitants des villages de Nematoulaye Dajatakoro2, Hilindjilè, Parabro et de Zamzi dans la province du Poni (Sud-Ouest), sont régulièrement rackettés par des forces de sécurité d’un pays voisin, a appris l’AIB dimanche.

A la faveur de la journée internationale de la femme, le 08 mars 2020 à Helintira, village situé à environ 105 kilomètre de Gaoua, des populations se sont confiées à l’AIB sur des rackets opérés par des forces de sécurité d’un pays voisin.

Selon des habitants de Nematoulaye Dajatakoro2, Hilindjilè, Parabro et de  Zamzi  les rackets sont répétitifs depuis 2013.

D’après les mêmes sources, dans la nuit du 1er au 2 février 2020 vers 3 heures du matin, il y a eu des rackets d’une grande envergure dans le village de Nematoulaye Dajatakoro2.

Les forces concernées ont encerclé le village avant  de spolier les populations de leur argent, de leurs produits agricoles et d’autres biens matériels (motos, 2 tricycles et autres), racontent des témoins.

Les autorités de la région du Sud-ouest ont été informées et les constats d’usage faits par les forces de gendarmerie burkinabè.

Par ailleurs, les dénonciateurs confient que les rackets se déroulent actuellement sur les trajets reliant les localités citées.

Au regard de la situation qui va de mal en pis, les populations souhaitent l’intervention rapide du pouvoir central afin qu’elles retrouvent la quiétude dans leurs activités.

Agence d’information du Burkina

ey/ata

1 COMMENTAIRE

  1. Ce genre d’information ne doit pas être partielle dans les détails. Tout le monde sais que le seul pays frontalier à ce village que vous évoquez en la Côte d’Ivoire. Ci ç’avait été fait chez eux il n’hésiterons pas à dire publiquement que ce sont les burkinabè. On connait les forces de l’ordre ivoiriens dans ce genre de comportement.
    Continuons seulement de couvrir les choses bientôt ils viendront jusqu’à Ouaga pour racketter.
    je suis vraiment dépassé ça c’est du racket car venir à 3h matin dépouiller les populations de leurs biens c’est un braquage, du vol à grande échelle.
    Merci de nous donner une suite à ceux nos autorités auraient pris comme acte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here