Burkina : Le parti au pouvoir regrette que le pays soit indexé zone rouge

 

Ouagadougou le 7 mars 2020(AIB)-Le mouvement du peuple pour le progrès (MPP, parti au pouvoir) a exprimé samedi, ses regrets parce que le Burkina Faso est déconseillé à cause du terrorisme.

 

« Le mouvement du peuple pour le progrès(MPP) regrette que le Burkina Faso ait été indexé comme destination à éviter par certaines chancelleries et officines pour cause de terrorisme  » a déploré le président intérimaire du parti au pouvoir, Simon Compaoré, à la cérémonie d’ouverture du troisième congrès ordinaire à Ouagadougou.

 

Depuis 2016, le Burkina Faso subit des attaques terroristes qui ont fait des centaines de morts et occasionné des milliers de déplacés internes.

 

Selon M.Compaoré, « ce climat de violence terroriste fait courir, si l’on y prend garde, des risques graves de conflits communautaires ».

 

« Le bureau des Nations-Unies pour l’Afrique de l’ouest et le sahel estime que le nombre des victimes d’attaques terroristes a été multiplié par cinq en trois ans au Burkina Faso, au Mali et au Niger » a indiqué le président intérimaire.

 

Il soutient que malgré l’insécurité, le plan national de développement économique et social (PNDES) a pu être mis en oeuvre avec un taux de réalisation satisfaisant.

Agence d’information du Burkina

Lp

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here