Bam: Plus de 100 tonnes de vivres pour les déplacés internes

Kongoussi , 6 mars 2020(AIB)- la Communauté des communes du Bam ( CC Bam ) a fait un don de plus de 100 tonnes de vivres et de l’huile alimentaire aux déplacés internes de la province du Bam le 5 mars 2020.

 

Le don est composé de 1300 sacs de 50 kg  de maïs, de 500 sacs de 50 kg de Niebé, de 500 sacs de 50 kg de riz et de 300 bidons de 20litres chacun pour un coût de 50 000 euros (environ 33 millions de CFA) et est destiné à tous les déplacés internes de la province du Bam.

 

C’est le président de la Communauté de communes du Bal Rigobert Nassa, par ailleurs maire de la commune de Sabcé, qui a remis officiellement les vivres au haut-commissaire de la province du Bam Ambroise Ouédraogo, en présence des différents maires de communes et du directeur de  la communauté de communes Jean Eude Sam.

Selon Rigobert Nassa, les vivres sont repartis pour l’ensemble des 9  communes du Bam suivant le nombre d’habitants et de déplacés internes par commune.

«c’est à l’occasion de notre séjour en novembre dernier en France pour le 40e anniversaire de notre  coopération avec la Seine maritime que  nous avons eu l’occasion de prendre la parole devant l’hémicycle du département pour nous adresser aux conseillers municipaux  et départementaux en exposant la situation que nous vivons au Bam.

Les conseillers ont été très sensibles et ont anticipé le vote en nous accordant 30 mille euros. Les associations et amis des communes ont aussi ajouté 20 mille euros, ce qui donne les 50 mille euros.

C’est avec  ce montant  que nous avons pu réunir les vivres suivant l’esprit des conseillers départementaux que nous remercions de vive voix » a-t-il expliqué.

Le haut-commissaire de la province du Bam Ambroise Ouédraogo a félicité la Communauté de communes du Bam et leur partenaire pour ce geste  patriotique.

«Je tiens d’abord à remercié le maire de Sabcé qui assure la présidence de la Communauté de communes du Bam pour avoir su  plaider auprès de leurs amis pour qu’on obtienne ces vivres au profit des déplacés de la province.

Vous savez que le Bam regorge un nombre important de déplacés internes et les chiffres continuent de croître avec l’arrivée des déplacés de Silgagui à Bourzanga.

C’est pourquoi pour nous, c’est un ouf de soulagement parce que les vivres permettront de soulager un nombre important de déplacés qui se trouvent dans le besoin» a-t-il précisé.

En rappel, la province du Bam accueille plus de 90 mille déplacés internes suite à la dégradation sécuritaire dans  la région du Sahel et dans certaines communes de la province du Bam.

Depuis lors, le gouvernement et ses partenaires multiplient les efforts pour une assistance humanitaires de ces derniers composés en majorité de femmes et d’enfants.

Agence d’information du Burkina

Asmado RABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here