Burkina-Inde-Coopération-Universités-Crise

 Des étudiants burkinabè rapatriés d’Inde après des plaintes

Ouagadougou, le 24 fév.2020(AIB)-16 étudiants burkinabè ont été rapatriés dimanche d’Inde, quelques temps après avoir manifesté pour dénoncer leurs conditions de vie et d’étude, a-t-on appris.

Les 16 étudiants boursiers burkinabè de la Godavari Institute of Engeneering and Technology (GIET) ont été rapatriés dans l’après-midi du 23 février 2020, après 14 mois en territoire indien, selon le journal Observateur Paalga.

En mi-février, ces étudiants s’étaient plaints des cours dispensés en langue locale et non en anglais, de la vétusté du matériel d’apprentissage et de leurs logements qui seraient régulièrement envahis par des animaux et de reptiles venimeux.

Ils avaient requis que le gouvernement burkinabè les transfère dans d’autres universités indiennes comme l’auraient fait les gouvernements éthiopien et ghanéen pour leurs étudiants.

«Je peux le comprendre aisément, étant un sociologue. Il y a l’effet de ce que nous appelons la comparaison sociale. Ce n’est pas une question de cadre de vie et d’études, le problème est qu’ils ne veulent plus de cette université tout simplement», avait  réagi le ministre en charge de l’Enseignement supérieur Pr Alkassoum Maïga.

Agence d’information du Burkina

lp/ata/ak

Photo: l’Observateur Paalga.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here