Burkina-Insécurité

Burkina : 24 personnes tuées dans l’attaque d’une église protestante au Nord

Ouagadougou, 17 févr. 2020 (AIB)-24 personnes ont été tuées dimanche à Pansi (Yagha) dans l’attaque d’une église protestante, quelques jours après l’exécution de six fidèles protestants dans cette province nordique du Burkina Faso.

Des terroristes ont fait irruption dimanche dans le village de Pansi, département de Boundoré, province du Yagha et ont tué 24 personnes dont un pasteur, blessé 18 autres et enlevé des citoyens.

Le gouverneur de la région du Nord le Colonel-major Salfo Kaboré qui a donné l’information lundi dans un communiqué, ajoute que les terroristes ont fait le tri entre «autochtones» et «non-résidents».

Il assure que le pasteur tué est tombé «par hasard dans le guet-apens» tendu par les terroristes.

D’autres sources telle que la radio privée Omega précise qu’il s’agit d’une attaque contre une église évangélique.

Jeudi dernier, les corps sans vie d’un pasteur et de quatre de ses proches ont été retrouvés jeudi, à 7km de Sebba (Yagha), trois jours après leur enlèvement par des hommes armés.

Le jour de leur enlèvement, un diacre de la même communauté a été tué par les kidnappeurs.

Les exactions terroristes au Burkina Faso depuis 2016, ont provoqué des centaines de morts, des milliers de déplacés et la fermeture d’infrastructures communautaires.

Ces violences ont ciblé à plusieurs reprises, les communautés musulmane, catholique et protestante et les adeptes des religions traditionnelles.

Agence d’information du Burkina

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here