Burkina-Société-Livre-Dédicace

Burkina : Mgr Titiama Sanon magnifie l’humanisme dans son nouveau livre

Bobo-Dioulasso, 15 fév. 2020 (AIB)-L’archevêque émérite de Bobo-Dioulasso Monseigneur Anselme Titianma Sanon a dédicacé vendredi, «présence au présent», un livre qui prône entre autres, la solidarité, l’humilité, la foi en Dieu et le dialogue des religions et des cultures.

«Présence au présent» est dédié à la jeunesse mais également aux pères et aux mères de familles qui pour «des emplois du temps surchargés», manquent de temps pour «la prière rituelle», a affirmé vendredi Monseigneur Anselme Titianma Sanon, lors de la dédicace de son œuvre.

«L’ouvrage permet de se lever vers Dieu et de s’ouvrir à toute l’humanité. Merci de l’accueil qui est fait à cet ouvrage, merci surtout des fruits qu’il portera chez vous les jeunes» a-t-il ajouté.

Selon l’archevêque émérite de Bobo-Dioulasso, «il ne faut pas que dans notre Afrique, on pense qu’on peut se dispenser de la foi, de la croyance et de la prière».

«La religion traditionnelle est en filigrane (dans le livre) mais il y a certaines prières de la communauté musulmane que nous avons entendues depuis l’enfance et d’autres issues des rencontres avec des ressortissants d’autres religions, lors de nos voyages», a expliqué le religieux.

«Ceux qui au nom d’une certaine raison, sont allés dans ce sens, voyons ce que sont devenues leurs civilisations et leurs sociétés» a-t-il affirmé.

Cette cérémonie de dédicace a été voulue par le ministre en charge de la Culture Abdoul Karim Sango.

«Ce livre ressemble à un ensemble de prières autour de différents thèmes, une sorte d’hymne à plus d’humanisme» a déclaré le ministre.

Pour le patron de la dédicace, le ministre Abdoul Karim Sango, l’œuvre baptisée «Présence au présent», peut aider à combler, «ce qui manque à ce monde et qui le met souvent en danger, à savoir le déficit d’humanisme».

«Les prières (de l’ouvrage) portent sur un certain nombre de valeurs qui sont la solidarité, les droits de l’homme, l’humilité, la fragilité de la vie humaine, la simplicité qui sont autant de valeurs que Monseigneur lui-même vit au quotidien» a-t-il affirmé.

Le ministre Sango a invité les Burkinabè à vivre ces mêmes valeurs que l’homme de Dieu et de culture pour «l’édification d’un monde de paix véritable».

«Je formule le vœu que les jeunes ici présents lisent et relisent ce livre. Que vous en fassiez un livre de chevet pour être des femmes et des hommes déterminés au service de la paix» a-t-il affirmé.

Selon l’auteur, les prières contenues dans l’ouvrage, sont de tous les bords (religieux).

Abdoul Karim Sango et le secrétaire général du gouvernement Stéphane Sanou comptent offrir chacun, 100 exemplaires aux élèves de Bobo-Dioulasso qui ont fait nombreux le déplacement.

Le directeur général de la maison de la culture Monseigneur Anselme Titianma Sanon (MATS) (qui a abrité l’événement), Etienne Lompo a va offrir 50 exemplaires à des jeunes.

Agence d’Information du Burkina

wis/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here