Burkina-Société-Religion-Catholicisme-Appel-Solidarité

Burkina : Des évêques souhaitent que Kaboré ‘’mobilise les esprits vers la réconciliation’’

Ouagadougou, 14 fév.2020(AIB)-Les évêques du Burkina et du Niger ont souhaité vendredi, que le président du Faso Roch Kaboré «mobilise les esprits vers la réconciliation et la cohésion sociale», alors que le pays traverse une grave crise sécuritaire depuis quatre ans.

«Nos attentes particulières sont celles de tous les Burkinabè : Que le président (Kaboré) ait la force, la santé, le soutien nécessaire de tout le monde pour travailler bien pour notre peuple, pour assurer la sécurité, pour mobiliser les esprits vers la réconciliation, la cohésion sociale afin que tout se passe bien», a affirmé vendredi, Monseigneur Laurent Dabiré, à la tête d’une délégation de la conférence épiscopale Burkina-Niger.

Les évêques burkinabè et nigériens rendaient une visite de courtoisie au chef de l’Etat, à la veille de la clôture de leur deuxième conférence de l’année 2020, ayant débuté le 11 février à Ouagadougou.

«Nous envisagerons demain (samedi), des visites dans l’archidiocèse de Ouagadougou et dans quelques sites de personnes déplacées internes pour manifester également notre solidarité avec ces frères et sœurs qui vivent d’énormes difficultés suite aux attaques terroristes qui les ont dispersé», a ajouté Monseigneur Dabiré, évêque de Dori (Nord, Burkina).

En rappel, l’Eglise catholique du Burkina Faso a lancé le 21 décembre 2019, un programme de soutien de 2 000 familles déplacées, à cause des meurtrières exactions terroristes en cours depuis 2016, dans plusieurs provinces du pays.

Agence d’Information du Burkina

Lp-no/ata

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here