Burkina Faso-Presse-Revue

Education et politique au menu des journaux burkinabè

Ouagadougou, 7 fév. 2020 (AIB) – Les quotidiens burkinabè de ce vendredi présentent des menus variés où l’on retrouve des sujets liés à la politique et à l’éducation.

Le quotidien national Sidwaya informe que le ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotions des langues nationales va collecter des fonds pour soutenir les Forces de défense et de sécurité (FDS), les familles des victimes des attaques et des déplacés internes.

Il précise que cette opération a été officiellement lancée, le jeudi 6 février 2020 à Ouagadougou, lors du traditionnel point de presse du gouvernement.

A ce propos L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè titre: «Education en situation d’urgence: un Fonds pour parer au plus pressé».

Pour sa part, le journal privé Le Pays revient sur la conférence de presse du gouvernement animée la veille à Ouagadougou par deux ministres dont celui en charge de l’éducation nationale, Stanislas Ouaro, en titrant: «Crise sécuritaire au Burkina : 10 enseignants tués, 2405 écoles fermées».

En politique, le même journal évoque les élections couplées de 2020, citant le ministre de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo qui a déclaré lors d’une réunion hier à Ouagadougou que «nous avons besoin de plus de 100 milliards de  F CFA».

Abordant les prochaines élections couplées (présidentielle et législatives), Sidwaya fait remarquer que «les partis de l’opposition envisagent un accord politique».

Il informe également que dans la perspective des élections présidentielle et législatives fixées au 22 novembre prochain, les acteurs étatiques du processus électoral veulent peaufiner leur feuille de route.

Et de rapporter qu’au cours de la deuxième session de leur cadre de concertation tenue, hier jeudi à Ouagadougou, sous la présidence du ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Siméon Sawadogo, plusieurs points ont été abordés.

Aujourd’hui au Faso (privé) arbore en sa Une: «Togo-Côte d’Ivoire-Guinée-Ghana-Burkina-Niger: Le Pow Wow électoral de 2020».

Le journal s’intéresse aussi au sommet de l’Union africaine (UA), prévu dimanche prochain, se demandant: «33e Sommet de l’UA: La voix de l’Afrique fera-t-elle recette en Libye ?».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here