Burkina Faso-Presse-Revue

Santé, société et politique au menu des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 5 fév. 2020 (AIB) – Les journaux burkinabè de ce mercredi commentent des sujets politiques, sans oublier ceux liés à la société et à la santé, notamment l’épidémie de Coronavirus apparue en Chine, il y a quelques semaines.

«Lutte contre le Coronavirus: La Chine face à un défi herculéen», titre le quotidien privé Le Pays qui rapporte que les premiers responsables de l’ambassade de la République populaire de Chine ont animé une conférence de presse hier mardi à Ouagadougou.

Selon le journal, la rencontre avec les médias avait pour objectifs de «donner toutes les informations en liens avec la lutte contre l’épidémie du coronavirus qui sévit en Chine et au-delà de ses frontières».

Pour sa part, le quotidien national Sidwaya rapporte que lors de la conférence de presse, l’ambassadeur de Chine au Burkina Faso, Li Jian a déclaré que son pays a les capacités et les ressources nécessaires pour venir à bout de cette épidémie.

C’est à juste titre que Le Quotidien (privé) cite l’ambassadeur chinois qui dit que «toutes les ressources humaines de la Chine se sont mobilisées pour apporter une réponse rapide et efficace».

Pendant ce temps, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè affiche: «Coronavirus: 313 morts à Wuhan, Li Jian rassure à Ouaga».

Dans un commentaire intitulé «Construction d’un hôpital en 10 jours : Les Chinois forcent le respect», le même journal informent que les habitants de la patrie de Mao ne baissent pas les bras et font face à l’adversité car, poursuit le commentateur de L’Observateur Paalga, ils (les Chinois) viennent  de construire, en l’espace de de dix jours, un grand hôpital à Wuhan, capitale de la province de Hubéi, épicentre de l’épidémie.

«Les Chinois se sont passionnés pour la construction de cette structure de 1000 lits, et la télévision diffusait 24h/24 sur Internet les images des 4000 ouvriers et l’armée de pelleteuses qui s’activaient sur ce chantier spectaculaire de… 34 000 mètres carrés», écrit le confrère.

En fait de société, L’Observateur Paalga évoque le terrorisme, arborant en première page: «Déplacés fuyant le Centre-Nord : +Zongo+ (un quartier de Ouagadougou, Ndlr) reçoit un nouveau contingent».

Quant au journal Le Pays, il aborde le cas des élèves handicapés visuels dans la région du Centre-nord du Burkina, mentionnant : «Ces enfants qui bravent les obstacles pour acquérir le savoir».

De son côté, Aujourd’hui au Faso fait remarquer qu’il y a «plus de 600 mille déplacés internes au Burkina Faso», avant de souligner que le haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés a été hier mardi au palais présidentiel de Kosyam.

A ce propos, Sidwaya met en exergue : «Haut-commissariat pour le refugiés: Le Patron à Kosyam.

Toujours en politique, Le Pays donne la parole au premier vice-président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir), Achille Tapsoba qui affirme: «Nous n’irons pas à la réconciliation sans la présence de Blaise Compaoré…».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here