Burkina-Emirats-Coopération-Emplois

Un fonds émirati soutient l’auto-emploi au Burkina avec un prêt de 6 milliards de FCFA

Ouagadougou 4 fév. 2020-(AIB)- Le fonds émirati Khalifa a signé mardi avec le Burkina Faso, un accord de prêt de 10 millions de dollars (6 milliards de FCFA), destiné à financer l’auto-emploi des jeunes et des femmes.

« A l’issue de la visite du président du Faso (Roch Kaboré) aux Emirats Arabes Unis (27-29 janv. 2020), nous avons été instruis par son Altesse royale pour rendre visite au Burkina Faso et signer cet accord de l’ordre de 10 millions de dollars qui va à l’endroit de la jeunesse pour créer des emplois et les aider à s’auto employer », a déclaré mardi le président du conseil d’administration du Fonds Khalifa pour le développement des entreprises, Hussein Al Nowais.

Le responsable du fonds Khalifa qui s’exprimait à l’issue d’une rencontre avec le chef du gouvernement burkinabè Christophe Dabiré, a affirmé que ce prêt d’environ 6 milliards de francs CFA, ira au profit des jeunes et des femmes des zones urbaines et rurales.

Hussein Al Nowais  a réaffirmé que cette visite de courtoisie a permis de faire le point des domaines d’interventions du fonds. Il s’agit notamment de la Santé, de l’Agriculture, des Mines et des Infrastructures.

Agence d’information du Burkina

lp-mc/ata/ak

NB : Photo d’archive et d’illustration

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here