Burkina-Insécurité-Réaction

«Le Burkina n’est pas en déstructuration, mais dans la bonne direction», Premier ministre

Ouagadougou, 04 fév. 2020 (AIB)-«Le Burkina Faso n’est pas en déstructuration», malgré l’insécurité, mais «un pays qui évolue dans la bonne direction», comme l’atteste «la confiance» de ses partenaires, a assuré mardi le Premier ministre Christophe Dabiré.

«Tous les partenaires techniques et financiers qui aujourd’hui, sont à nos côtés, ont confiance que le Burkina Faso n’est pas un pays en déstructuration. Au contraire, c’est un pays qui évolue dans la bonne direction. C’est pourquoi ils sont tous là pour nous pousser vers un avenir meilleur», a indiqué mardi Christophe Dabiré.

Le Premier ministre faisait allusion à la crise sécuritaire qui frappe le Burkina Faso depuis 2016, marquée dans plusieurs provinces, par des attaques terroristes, des déplacements de populations et la fermeture d’infrastructures scolaires et sanitaires.

«La mise en œuvre du PNDES (Plan national de développement économique et social) se poursuit dans de très bonnes conditions. Cela veut dire que notre peuple n’a pas baissé les bras. Il continue de se battre pour son développement et il continuera de se battre jusqu’à la victoire finale», a ajouté le chef de l’exécutif burkinabè.

Notons que le Premier ministre s’exprimait mardi à Ouagadougou, en marge du lancement des travaux de bitumage de la rue 16.452 (vers Ouaga 2000), financés par l’Etat burkinabè (5%) et la Banque ouest-africaine de développement (BOAD, 95%), pour un montant hors taxes de 2 milliards 671 millions 58 mille 778 FCFA.

 Agence d’information du Burkina

lp-es-ata/ak

Photo d’illustration : Primature

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here