Burkina-Police-Déclaration-Grève

Burkina : Un syndicat de Police annonce un arrêt de travail illimité

Ouagadougou, 31 janvier 2020(AIB)-L’Union police nationale (UNAPOL) a annoncé jeudi dans une déclaration, un arrêt de travail dans tous les services de police, à compter du mardi pour exiger entre autres, la résolution définitive du problème de carrière de 1200 officiers de police.   

«L’UNAPOL invite l’ensemble des policiers sur toute l’étendue du territoire à se mobiliser à compter du mardi 04 février 2020 pour observer un arrêt de travail dans tous les services de police jusqu’à la résolution définitive du problème de carrière des 1200 officiers de police» a déclaré B. Armiyaho Zongo, secrétaire Général de l’UNAPOL.

Le secrétaire général s’est exprimé jeudi dans une déclaration parvenue à notre rédaction.

Dans la déclaration, il exige le « départ du ministre de la sécurité et de ses collaborateurs » car il estime « qu’il est difficile d’obtenir une sécurisation optimale de la population avec des premiers responsables du ministère de la sécurité préoccupés par autres choses que les problèmes réels de cette sécurité ».

L’UNAPOL dénonce des «activités budgétivores inutiles (du ministère) qui n’ont jamais rien apporté à la sécurité des populations comme le CASEM».

Mis en cause, le ministre Ousséni Compaoré a rencontré le même jour le syndicat et il a rappelé que la police bénéficie depuis 2018 d’une nouvelle loi 027 qui est venu abroger la précédente 045 qui date de 2012.

La conséquence selon lui est que « ceux qui sortent (nouvellement) avancent plus vite que les anciens, ce qui pose un problème d’iniquité».

Pour la résolution du problème de carrière des 1200 officiers, le ministre Ousséni Compaoré a déclaré que « deux propositions ont été faites par une commission mise en place ».

«La première (proposition), c’est la prise d’un décret pour corriger et la deuxième, c’est de faire une loi additive. (…) Je ne peux pas malheureusement donner un calendrier» a-t-il conclu.

Agence d’information du Burkina

LP/WIS

Photo : lefaso.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here